Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

21 février 2008 4 21 /02 /février /2008 21:38

undefined
Vincent PEILLON :
"Jamais sans Ségolène"


Vincent PEILLON, proche de Ségolène ROYAL, prône la clarté et la transparence au sein du PS. Dans la dernière ligne droite vers les municipales, il entend adresser un "carton jaune" au gouvernement et conseille à Nicolas Sarkozy de changer... de conseillers. Quant à l'avenir du PS, il déclare sans ambages qu'il devra se faire autour de Ségolène ROYAL.


Vincent Peillon, député européen PS, affirme dans une interview au Journal du Dimanche (17 février)  que les socialistes doivent "construire une large majorité pour préparer la victoire de 2012" et qu'il faut le faire "autour de Ségolène ROYAL".

Il "invite tous les talents et toutes les volontés à construire une large majorité pour préparer la victoire en 2012. Ne sous-estimons pas le travail à accomplir", ajoute-t-il.

"Comme cela ne pourra pas se faire sans Ségolène ROYAL, et encore moins contre elle, il faut faire avec elle, et autour d'elle", estime le député.

Il estime également que "beaucoup de nos concitoyens se sentent trahis et méprisés" par le président Nicolas Sarkozy.

"Trahis parce que le Président a conduit sa campagne sur le pouvoir d'achat, et qu'à part l'augmentation de son salaire, celui des patrons du Cac 40, l'exhibition d'une vie de luxe, ils n'ont rien vu venir si ce n'est des difficultés supplémentaires pour eux-mêmes. Méprisés, parce le Président semble s'intéresser davantage à lui-même qu'à leur sort", affirme-t-il.

Il regrette qu'en vue des élections municipales de mars, le Parti socialiste soit "trop défensif".

"J'entends qu'il faut adresser un carton jaune au gouvernement et utiliser les collectivités de gauche pour se protéger. C'est vrai mais cela reste trop défensif. A Lyon, Strasbourg, Paris, Nantes, Rennes, Tours, Marseille, Lille, Toulouse, Caen, Grenoble, Dijon, Besançon ou Montpellier, il existe une gauche d'action qui fait campagne non sur un rejet mais sur des projets. Nous devons les mettre davantage à l'honneur", affirme-t-il.

Partager cet article

Repost0

commentaires

2012 22/02/2008 11:37

Méprisée par certains de ses "camarades", Ségolène Royal s'impose pourtant de semaine en semaine comme l'opposante principale au pouvoir sarkozyste. Et V. Peillon  je l'espère l'a bien compris. Il pourrait jouer un grand rôle dans la rénovation du PS ... pourvu qu'il tienne bon sur cette ligne, réaliste et combative.

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande