Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

24 février 2008 7 24 /02 /février /2008 09:40

undefined


"Cités d'avenir", déclinaison de
 Désirs d'avenir" dans les "quartiers,
a vu le jour vendredi à Montpellier
 où sera basé son siège social,
en présence de Ségolène ROYAL



"Cités d'avenir " fédérera les initiatives de quelque 200 associations de toute la France, avec un conseil d'administration représentatif de toutes les régions et se veut une force de propositions au service de Ségolène ROYAL.

"On veut continuer sur la dynamique" de l'élection présidentielle, a expliqué à l'AFP un des fondateurs de Cités d'avenir, Brahim Abbou, un Montpelliérain qui figure sur la liste du maire socialiste de Montpellier, Hélène Mandroux, candidate à sa propre succession.

"A l'époque, 200 associations de quartiers avaient appelé à voter Ségolène ROYAL dès le premier tour", a-t-il dit. "Il y a un réseau, une volonté de continuer à se réunir, discuter et proposer des actions autour de Ségolène ROYAL."

Cités d'avenir a été symboliquement lancé dans le quartier populaire de La Paillade alors que Mme Royal était à Montpellier pour soutenir la candidature d'Hélène Mandroux.

"Je trouve ça formidable que des jeunes se prennent en charge, qu'ils dénoncent un système, qu'il sortent de l'assistanat et se disent : Comptons sur nos propres forces, demandons-nous d'abord à nous-mêmes ce que nous pouvons faire (dans) nos quartiers avant d'aller demander aux autres ce qu'ils peuvent faire pour nous", a commenté Mme Royal devant la presse.

Parallèlement à Désirs d'avenirs est en train de se créer "Désirs d'entreprendre", association de chefs d'entreprise, a indiqué Mme Royal lors de ce point de presse auquel assistait Georges Frêche, présent sur la liste de Mme Mandroux aux municipales, président de l'agglomération et président divers gauche depuis son exclusion du PS du Conseil régional du Languedoc-Roussillon.

Source : AFP

Partager cet article

Repost0

commentaires

2012 24/02/2008 21:53

Quelque chose me gêne beaucoup dans cette présence de Frêche. Il a été exclu du PS pour "incompatibilité avec les valeurs socialistes".Cette présence est d’autant plus encombrante que ce monsieur a bien fait sentir à Ségolène Royal qu’il était tout-puissant dans la région du Languedoc-Roussillon : il fera en sorte que 4 ou 5 fédérations soutiennent Ségolène Royal pour le secrétariat du PS.Je suis le patron, ici, donc. On est à mes pieds, je fais la loi.Encore un éléphant, représentatif du fonctionnement du parti, et qui ne redore pas le blason du PS.

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande