Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

2 mars 2008 7 02 /03 /mars /2008 19:39

undefined

undefined

PARIS (AFP) — François REBSAMEN, numéro 2 du Parti socialiste, affirme qu'aux municipales "tous les espoirs sont permis" aux listes de gauche, qui pourront compter sur "la mobilisation" de leur camp (entretien dans le Journal du dimanche).

"Tous les espoirs nous sont permis, notamment dans les villes où la politique du gouvernement affaiblit les maires de droite", estime le maire sortant de Dijon, candidat à sa succession.

Toutefois, "le danger serait de penser que les sondages font les élections", souligne-t-il. "Toute autosatisfaction prématurée serait nuisible, mais ni nos candidats ni nos partisans ne sont dans cet état d'esprit. La mobilisation est aujourd'hui de notre côté".

Selon M. REBSAMEN, "plus nos concitoyens voteront à gauche, moins il sera facile au gouvernement de prendre des mesures d'austérité et de mettre en place un plan de rigueur qui ne toucherait que les plus modestes et les classes moyennes".

"A contrario si la droite gagnait, Nicolas Sarkozy aurait les mains libres pour poursuivre et amplifier" une "politique du chacun pour soi, des inégalités et de la diminution constante du service public", juge-t-il.

Comme on lui demande si le PS doit avancer la date de son congrès, prévu à l'automne, si "la gauche progresse", il explique que le parti "n'a jamais eu autant besoin d'une rénovation, d'un leadership assumé et d'un projet à affirmer".

"Il faudra donc nous mettre au travail et nous appuyer sur la réussite de nos candidats, dans les villes et les départements, qui auront démontré leur capacité à rassembler et à élaborer un projet qui réponde aux attentes de nos concitoyens. Et cela le plus rapidement possible pour que l'opposition retrouve toute sa place", ajoute-t-il.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande