Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 15:20
undefined


La vraie
hausse des prix
en hyper


Source NOUVELOBS.COM

04.03.2008


Les données gouvernementales révélées lundi par Le Parisien ne permettent pas de prendre la mesure de l’évolution des prix.

Nouvelobs.com publie un tableau comparatif.


EN ACCORDANT lundi 3 mars au quotidien Le Parisien la primeur de l’étude de la Direction générale de la consommation de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF), la ministre de l’économie, Christine Lagarde, a surtout voulu répondre à l’enquête de 60 millions de consommateurs qui fit grand bruit la semaine dernière. Après avoir relevé les prix sur les sites internet des grandes enseignes en novembre et en janvier, le magazine consumériste dénonçait des hausses à deux chiffres !
Plus exhaustifs, les contrôles effectués par la DGCCRF dans 80 magasins portent sur 20 produits mis en accusation par 60 millions de consommateurs. Conclusion : les prix pratiqués sur les sites web des distributeurs sont effectivement supérieurs à ceux pratiqués dans les magasins. Dont acte. Mais les données gouvernementales, sans doute incomplètes, ne permettent pas pour l’instant de prendre la mesure de l’évolution des prix depuis trois mois. Un comble !

Un mouvement bien réel
Pour répondre à cette question, le Nouvel Observateur s’est donc procuré auprès d’une grande surface représentative (6.700 m2) bénéficiant des conditions commerciales d’une puissante centrale d’achat, les prix réels de ces fameux produits

                                                   notre tableau

Résultat? Foin de controverses stériles. Le mouvement de hausse mis en exergue par 60 millions de consommateurs est bien réel. Mais il n’affecte pas toutes les familles de produits. En pleine escalade : tous les aliments à base de céréales (riz, pâtes, biscottes, biscuits…) mais aussi le lait et ses dérivés (yaourt, fromages…)
 
En revanche – contrairement aux affirmations de 60 millions de consommateurs reprises à la volée par Nicolas Sarkozy, le jambon reste sage.

.
   "Le pain est trop cher ... qu'ils mangent donc de la brioche"

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande