Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

20 avril 2008 7 20 /04 /avril /2008 21:32



PARIS (AFP) — Le député PS Jean-Louis BIANCO a ironisé jeudi sur "le sabre de bois" de Nicolas Sarkozy après le ferme rappel à l'ordre du président de la République en Conseil des ministres, mercredi, qui n'a pas empêché un nouveau couac gouvernemental sur les allocations familiales.



"Fidèle à lui-même, Nicolas Sarkozy reste le président de la parole, pas celui des actes, sauf pour diminuer le pouvoir d'achat des familles et détériorer leurs conditions de vie", déclare l'ancien directeur de campagne de la candidate PS à la présidentielle Ségolène ROYAL, dans un communiqué.

Mercredi, en Conseil des ministres, le chef de l'Etat avait affirmé, selon l'un des participants, qu'il n'y aurait "pas de nouvel exemple" de couac "sans sanction" et que "celui ou celle qui manque à la solidarité gouvernementale devra sortir".

"Terreur en Conseil des ministres ! On entendait une mouche voler. Le message est net et sans appel : "Au prochain couac, vous êtes virés".

Application immédiate : Luc Chatel (porte-parole) dément l'information du Monde sur la diminution des allocations familiales.
Nadine Morano (Famille) dit que Luc Chatel n'a rien compris et François Fillon dément Luc Chatel", raille M. BIANCO.





Et le député
des Alpes de Haute-Provence
d'ironiser :

"Luc Chatel viré ? Non.

Nadine Morano virée ? Non.

François Fillon viré ?

Encore moins !
En tout cas, pas tout de suite ! "

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande