Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 22:00

Extrait de l'article “There Is No Alternative”

par Jean-Louis BIANCO sur son blog


Ségolène ROYAL a raison de dénoncer le risque qu’il y aurait à ne pas changer le système.

Aujourd’hui, alors que les bourses mondiales repartent à la hausse, plus personne ou presque n’évoque la remise en cause du système économique libéral actuel.

S’il est nécessaire que l’État vienne en soutient aux établissements bancaires par le versement de plusieurs centaines de milliards d’euros, la moindre des choses est de s’assurer de réelles et sérieuses contre-parties. Le risque est de consolider un système perverti sans avoir le courage politique de le changer.

.

Hier, Nicolas Sarkozy a présenté un plan de 360 milliards d’euros. Mais aucune réforme structurelle n’est envisagée. "Les obligations porteront d’abord sur l’éthique, notamment sur la question des rémunérations, puis sur le financement des particuliers, des entreprises, des PME et des collectivités territoriales" a-t-il déclaré…

.

Très mince demande aux géants de la finance, quand dans le même temps, on nous présente un budget 2009 faisant la part belle aux coupes sèches sur le budgets sociaux ou sur l’éducation nationale.

.

Cette réalité révèle toute la démagogie du discours de la droite qui ne cesse de stigmatiser les plus précaires d’entre nous en les qualifiant d’"assistés".

.

Mais aujourd’hui, la "France des assistés", c’est celle des géants de la finance qui privatisent les profits et souhaiteraient nationaliser les pertes.


La totalité de l'article  ICI

Des citations de théoriciens du libéralisme économique ...

ça vaut son pesant d'or, si j'ose dire !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande