Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 21:00

.

La désinformation

à son Zénith



La plupart des médias ... n'ont pas parlé du contenu de l'intervention de Ségolène ROYAL au Zénith. POURQUOI ?

Nos camarades du parti l'ont aussi sciemment ignoré.  POURQUOI ?

Pourtant Ségolène a tenu comme à son habitude un vrai et grand discours politique de gauche ce soir-là !

Voici  un extrait  du  discours de Ségolène ROYAL au Zénith de Paris devant 5000 militants socialistes.


"Le combat social est là. Et je salue à nouveau les salariés de Renault qui sont victimes de 6 000 suppressions d'emplois alors que le patron et les actionnaires se sont augmentés, les postiers qui sont dans la salle et qui luttent contre la privatisation du service public et tous ceux qui subissent la loi d'un monde sans règles.

Est-ce qu'il est possible de répartir autrement les richesses ? Nous en avons la certitude, bien sûr !

Je veux une France où je n'entendrai plus les enfants des cités me demander, « Mais, M'dame, pourquoi ils ne nous aiment pas ?

.

Je veux - on pourrait penser que c'est le bon sens-même, mais non, puisque le monde marche sur la tête - je veux un monde, nous voulons un monde où le système financier n'est pas au service de lui-même, il est au service de l'économie. Et l'économie, elle n'est pas au service du profit pour quelques-uns, mais elle est pour le bien être des hommes et des femmes qui la font tourner.

Tout le reste, c'est le désordre organisé par quelques uns pour leur seul intérêt.


Permettez-moi de saluer ce soir la victoire des ouvrières d'Arena. Ce sont les ouvrières qui fabriquaient les maillots de bains de compétition. Ce que je trouve carrément abject, c'est que leur employeur, qui faisait des bénéfices conséquents, avait délocalisé en Chine, laissant sur le carreau des femmes qui travaillaient dans l'entreprise depuis 20 ou 30 ans. Jetées comme un vieux maillot de bain en quelque sorte.

L'entreprise a été condamnée, parce que ces femmes n'ont pas baissé les bras. L'entreprise a été condamnée à leur verser 50 000 euros chacune.

L'une de ces ouvrières a dit : "le tribunal a choisi la vie des gens face aux intérêts des actionnaires". Et sa copine a ajouté : "Cela a été une joie, pas seulement pour l'argent, je ne vais pas cracher là-dessus, mais parce que les patrons vont y réfléchir à deux fois avant de larguer une usine qui gagne."


A quand l'interdiction de délocaliser et de licencier avec obligation de rembourser les aides publiques si l'entreprise fait des bénéfices ?

Ce système financier en folie qui s'autodétruit sous nos yeux. Il entraine dans sa chute des millions de petits épargnants. Il jette à la rue non seulement des millions de petits propriétaires les plus grands établissements bancaires. Il entraîne aussi des grands établissements bancaires. Il propage sa crise à la planète entière.


Alors, paniqués, les ennemis de l'Etat l'appellent à leur secours. Les ultra-libéraux retournent leur veste. Et le gouvernement Bush a injecté en quelques heures 700 milliards de dollars - soit trente fois l'aide publique au développement - qui étaient introuvables, il y a quelques semaines, pour mettre fin aux émeutes de la faim.

Soulagement de ceux qui ont entraîné le système dans le mur : leur fortune est faite et ils ne paieront pas les pots cassés.


Et dans ce champ de ruines émerge cependant une bonne nouvelle. On commence à comprendre qu'il faut radicalement changer de système.


Les luttes sociales donnent un courant intense, voyez la dignité, la colère qui gronde, mais aussi la joie qui enfle, l'espérance qui entraîne et la certitude de participer à l'histoire et oserais-je le dire à quelque chose qui se lève.

"L'heure de nous-mêmes a sonné". Oui, l'heure d'un nouvel élan a sonné, je vous le dis, sans regret du passé et sans peur de l'avenir."

Le 6 Novembre, ne pas avoir peur de l'avenir,

c'est voter pour la motion "Fier(e)s d'être socialistes",

la motion "E" ... E comme Espoir
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande