Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 10:00

Européennes: le PS décide du "non-cumul" de ses candidats

PARIS (AFP) - 3 février 2009
La première réunion de la Commission électorale du PS en vue des élections européennes de juin a établi les règles pour le choix des candidats, actant notamment le principe de "non-cumul" des mandats, selon plusieurs participants. La rencontre au siège du PS, présidée par la première secrétaire, Martine Aubry, avec la participation des minoritaires proches de Ségolène Royal, s'est déroulée dans "une ambiance détendue", selon des participants.

Les règles de "rénovation, renouvellement et non-cumul des mandats" pour l'établissement des listes ont été actées. Sujet épineux, le non-cumul du mandat d'eurodéputé avec celui d"'un exécutif local" est un principe cher à la patronne du PS, mais qui pourrait contrecarrer les ambitions de plusieurs postulants. "Il y a eu un débat sur l'application de cette règle", indique-t-on. Il a finalement été décidé que les candidats "ne doivent pas cumuler ce mandat avec la présidence d'un exécutif local" (communauté urbaine, conseil général, conseil régional, maire).

Le PS a également confirmé que les listes seraient établies au prorata des motions au congrès de Reims (29% pour les partisans de Ségolène Royal). Par ailleurs, les listes doivent traduire "une représentation sociologique et de diversité plus conforme à la société française", selon plusieurs sources. Pour assurer le renouvellement, chacune des huit listes socialistes régionales doit comprendre au moins une nouvelle figure en place éligible. Pour le sénateur David Assouline, proche de Ségolène Royal, "c'est une base qui va permettre de travailler dans la sérénité et la confiance". "Des éléments concrets ont été posés pour le rassemblement" et "il y a un élément de rénovation avec le non-cumul des mandats, mais maintenant il faut passer aux actes", a-t-il dit à l'AFP.

Le dépôt des candidatures, commencé lundi [2 février], est prévu jusqu'à vendredi  [6 février] . Une centaine de candidatures sont déjà parvenues à la direction. Les listes seront établies par les fédérations et devront être avalisées le 28 février par un Conseil national (Parlement du parti) avant d'être soumises au vote des adhérents le 12 mars.

cartographie des élections européennes - 2004
Partager cet article
Repost0

commentaires

Daniel Cordiez 13/02/2009 17:38

Tu as vu juste : il y a un Conseil Fédéral le jeudi 19 février.Sinon, tu crois que nous sommes "divisés" ?   Noooooooon !(il faut bien rire - jaune - de temps en temps)

Jonathan D. 13/02/2009 17:03

C'est sur :-)Tu pourras lui poser la question de vive voix, s'il y a un conseil fédéral qui se pointe :pAtrement dit, je sais pourquoi on veut mettre Peillon autre part. Pourquoi ne formeraient-ils pas un duo n°1 et n°2 de la tête de liste dans notre région ! Ca aurait de la gueule et ça montrerai qu'on peut enfin surpasser nos "divisions"

Daniel Cordiez 13/02/2009 14:56

Evidemment que beaucoup reste à faire, et en tout premier lieu respecter sa parole, je suis d'accord.Mais cela n'empêche pas d'être attentif, et critique vis-à-vis de tout écart. C'est ainsi que, conformément aux décisions sur le non-cumul, il faudra voir ce qui va se passer pour Gilles PARGNEAUX : il est maire (à Hellemmes) et donc concerné par les décisions.S'il se présente, et s'il est élu, va t-il démissionner de la mairie ?Ce n'est pas une polémique, c'est une question que l'on doit se poser, si l'on veut qu'une fois pour toutes les mauvaises pratiques cessent au PS.

Jonathan D. 13/02/2009 12:46

Mais je crois que c'est une conviction sincère de Martine Aubry. Elle l'a répété plusieurs fois qu'elle voulait le mandat unique pour les européennes. Je pense uqe ce sera une des conditions de désignation.Ne faisons pas de ce processus de désignation une nouvelle occasion de se diviser, mais une occasion de se rassembler une fois pour toutes, car beaucoup de choses restent à faire.

Daniel Cordiez 12/02/2009 21:40

Oui, c'est une déclaration d'intention, dans le droit fil des multiples déclarations du PS --> mandat unique pour les parlementaires : projet PS 2006 +  la plupart des motions pour le Congrès de Reims 2008 ... Mais si j'écris "yapuka ... mettre en pratique", c'est avec raison, car dans ce domaine nous avons été échaudés !Et on connaît, il faut être lucide : au PS, il y a la règle ... et les exceptions à la règle, quelques petits arrangements entre amis, etc  ... !Bref, j'attends de voir, concrètement.Pour moi, fini de croire aveuglèment sur parole. Des actes !!!

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande