Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

27 mars 2009 5 27 /03 /mars /2009 12:00

"Quand il y a une grève comme celle du 19 mars, le pays n'est plus paralysé" a clamé jeudi Sarkozy, devant les députés UMP !

Une nouvelle provocation verbale dont Sarkozy a le secret, qui n'a pas dû être appréciée par les organisations syndicales, unies dans le mouvement social depuis le 29 janvier.


Nouvelle réunion de l'intersyndicale lundi

NOUVELOBS.COM  -  26 mars 2009

Les huit syndicats à l'origine des mobilisations interprofessionnelles des 29 janvier et 19 mars doivent décider des suites à donner au mouvement.


Les huit syndicats à l'origine des mobilisations interprofessionnelles des 29 janvier et 19 mars derniers ont prévu de se réunir lundi au siège de la CFDT, à Paris, à partir de 16h pour décider des suites à donner à ce mouvement, apprend-on jeudi 26 mars auprès de la confédération de François Chérèque.

Les syndicats ont décidé de l'heure de cette réunion intersyndicale en tenant compte de la rencontre des cinq confédérations (CGT, CFDT, FO, CGC, CFTC) prévue lundi matin à 11h avec Nicolas Sarkozy dans le cadre de la préparation du G20 de Londres.

Les syndicats s'étaient réunis le 20 mars pour discuter des suites aux nouvelles manifestations qui avaient rassemblé la veille entre 1,2 et 3 millions de personnes, selon les sources, dans toute la France.

Les syndicats (les cinq confédérations, la FSU, l'UNSA et Solidaires) avaient alors décidé de se donner un peu de temps pour rechercher les "modalités" permettant de donner "plus d'efficacité aux prochaines mobilisations", tout en dénonçant les "intransigeances" du gouvernement et du patronat. Les syndicats exigent un "changement de cap" de la politique économique et sociale face à la crise.  (avec AP)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande