Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 17:00

Le CSA remet de l'ordre dans le temps de parole
Source : Liberation.fr  -  le 21 juillet 2009


De nouvelles règles visant à "renforcer l’équilibre" à la télévision et à la radio, entre l'opposition, le chef de l'Etat et sa majorité, vont être mises en place à compter du 1er septembre.


Le CSA a annoncé mardi de nouvelles règles pour "renforcer l’équilibre" des temps de parole à la télévision et à la radio, comptabilisant les propos "non régaliens" du chef de l’Etat et ceux de sa majorité et "augmentant mécaniquement" le temps de parole de l’opposition.

Ce nouveau «principe de pluralisme» remplacera, à partir du 1er septembre, la règle en vigueur depuis 40 ans dite des "trois tiers", précise dans un communiqué le Conseil supérieur de l’audiovisuel.

Le principe de pluralisme, adopté à l’issue d’une consultation des chaînes et radios concernées, vise à prendre en compte les interventions "non régaliennes" du président de la République, conformément à l’arrêt du Conseil d’Etat du 8 avril.

Il vise aussi à "renforcer l’équilibre des temps de parole", explique la haute autorité audiovisuelle. Dorénavant, "les temps d’intervention de l’opposition ne pourront être inférieurs à la moitié des temps de parole cumulés du chef de l’Etat et de la majorité présidentielle. Il sera automatiquement augmenté avec la prise en compte des interventions du président de la République et de ses collaborateurs", précise le CSA.

 

Le patron des députés PS, Jean-Marc Ayrault, et son collègue spécialiste des médias, Didier Mathus, ont jugé mardi que cette décision du CSA leur donnait "enfin raison". "Le Président n’est pas un acteur au dessus de la mêlée. Il s’exprime comme premier responsable de la majorité et doit être pris en compte comme tel dans les médias", déclarent les deux députés, se félicitant "qu'en accroissant les possibilités pour l’opposition de lui répondre, le CSA [mette] fin à une anomalie démocratique".

 

Exaspéré par le «week-end médiatique» de Nicolas Sarkozy, lors des festivités du 14-Juillet, le porte-parole, Benoît Hamon, avait réitéré la demande du PS de réviser le temps de parole du Président.


Même le porte-parole de l’UMP, Frédéric Lefebvre a salué l’initiative "sage et conforme à la République exemplaire voulue par Nicolas Sarkozy". Selon Lefebvre, interrogé par l’AFP, ces nouvelles règles s’inscrivent "dans l’esprit du renforcement des pouvoirs du Parlement, de la création d’un vrai statut de l’opposition, et de la transparence de l’Elysée".

Sans rire ?

République exemplaire voulue par Sarkozy !

Transparence de l'Elysée !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande