Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 18:00

J'ai pensé à cette phrase de RABELAIS en lisant une réaction au billet de Michèle DELAUNAY ("Mon message à Ségolène")

Science, art de la stratégie. Oui, cela accompagne forcément tout combat politique. Mais un combat loyal est-il encore possible ... dans ce monde de brutes ?
Quand nous répondons oui, nous sommes pris pour des idéalistes, des naïfs. Faut-il en avoir honte ? Et pire, rejoindre le camp des cyniques ?

Non,
il faut tenir bon : tout n'est pas permis, et ce serait la totale désespérance si nous, socialistes qui parlons tant de "valeurs" (y compris morales, et surtout morales, ce n'est pas un gros mot !), renoncions à notre recherche d'un monde meilleur et à "l'idéal" dont parlait JAURES !


Sur le blog de Michèle DELAUNAY, réaction de "ketty mendez"  -  le 14 septembre 2009

Souvent je viens vous lire, Michèle, même si j'interviens peu.
Encore une fois j'approuve votre attitude.

Quant à Ségolène Royal, je lui fais entièrement confiance. Elle ne m'a jamais jusqu'ici déçue, je pense qu'elle trouvera la formule adéquate.
Je voudrais, tout de même, que vous acceptiez ici la citation suivante :

"Le courage c'est de chercher la vérité et de la dire; c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho, de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques."  Jean Jaurès

Par respect à mes convictions et à mon engagement socialiste, je ne voterai pas le 1er octobre.

Pour prendre cette résolution, je n'ai pas eu besoin du livre (que je n'ai pas lu) dont on parle tant.
Je l'avais prise il y a presque un an, au mois de novembre, et je la maintiendrai tant que la procédure pour les scrutins internes de notre parti ne sera revue de fond en comble.

L'intérêt de la "survie" d'un parti ne doit pas, c'est mon avis, primer sur la défense des valeurs et principes qu'il se dit défendre.

Quant aux malfaisants qui continuent de se réjouir de leur coup, je ne leur souhaite que le réveil de leur conscience politique, que j'espère pour eux, ils ont eu un jour, il y a longtemps.
_________________________________________________________________________________

Au début de mon billet, j'ai eu peur de me perdre, de faire fausse route sur ces notions de science et de conscience, en pensant à la situation déplorable du PS.
Mais non, je suis rassuré en lisant un article du Monde du 27 mai 2009. Là, autre approche, il est question de  la stratégie d"ouverture de Sarko, des personnalités qui s'y engouffrent, au mépris de leur passé, de leurs engagements, de leur intégrité :


Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande