Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

7 janvier 2007 7 07 /01 /janvier /2007 20:27

Partager cet article

Repost 0
Published by jean- claude Marteel - dans Débats participatifs
commenter cet article

commentaires

jean-claude marteel 15/01/2007 13:23

Message laissé sur DA national :  < aux armes citoyens >
Si certains doutent encore des possibilités de financement des retraites le cadeau fait par de Villepin sur le plafond des tranches d'imposition baissé de 48.9% à 40% sera encore revu à la baisse dixit le discours d'intronisation de Sarko ce dimanche 14 janvier .... de quoi se voir envoler les 3.5 M€ de déficit de la branche retraite ... qu'on se le dise ...
Autre mesure annoncée la suppression des charges sociales sur les heures sup , encore des  "SOUS"  en moins dans la caisse ... ET ... pire encore cela entrainera un refus d'embauche de la part du patronat puisqu'il sera préférable de payer ces heures sup plutôt que de créer des emplois , et par ricochets les salaires pourront eux aussi être au ras des pâquerettes pour inciter les employés à faire des heures sup pour arrondir leur fin de mois ou tout simplement avoir un salaire décent ....
COSTO LE SARKO ....
Bien sûr il y aura encore beaucoup de choses à dire ....

jean-claude marteel 12/01/2007 23:34

 Contribution en réponse à un avis sur les retraites laissé sur DA national : ( lire précédent commentaire)
 Oui bien sur une erreur qui change tout ,le chiffre exacte étant 12,19512% .... n'avais-je pas dit que j'étais peut-être CON ! Les autres chiffres sont vérifiables et très certainement sous-estimés mais pas assez développés pour faire comprendre qu'il y a du "capital" et je vous invite à considérer le global des 1000 plus grosses fortunes et d'estimer comme l'ont fait certains économistes ce qui pourrait être fait pour lutter contre la faim dans le monde et autre programme de santé universelle ... Sarko a peut-être raison de vouloir passer tout le monde au rouleau compresseur ,dans cette course il n'aura apparemment pas de mal à rattraper les retraités qui de plus en plus vieux seront de plus en plus vulnérables et les jeunes de plus en plus vieux chômeurs ,et oui pour l'heure il n'y a pas de travail pour tout le monde , économiquement parlant c'est tout bénef ... d'un côté les "vieux" cotisent de plus en plus longtemps et on leur reverse moins longtemps le fruit de leurs cotisations ... d'un autre côté on dépense rien pour les jeunes puisque n'ayant pas encore accédé au premier emploi ils n'ont aucun droit et ils restent à charge de leurs parents ... Socialement parlant ,les petits enfants et grands enfants resteront dans les crèches ou dans la rue ... je ne l'avait peut-être pas dit mais les papys et mamies ont un rôle très important à jouer dans l'harmonie de la famille quand papas et mamans sont au boulot ,ils ne sont donc pas devenus inutiles et COUTEUX ...
OK il y a peut-être quelques constats ou tout cela est peut-être le fruit de mon imagination ... dans tous les cas il y a certainement trop de "peut-être" pour que ce débat puisse être constructif aussi je me permets de proposer à toutes et à tous d'être sur le terrain de l'entreprise autour de vos représentants pour défendre vos droits , vos avantages , votre dignité .

jean-claude marteel 11/01/2007 23:36

Report d'un commentaire écrit sur DA national
HARRO sur les retraites ...
A lire les commentaires certains doivent se taper sur le ventre ... Pour toutes celles et ceux qui pensent que c'est foutu le temps des retraites je voudrais ici citer quelques chiffres : déficit 2006 de la branche retraite: 2.2 milliard d'€ déficit prévu en 2007 par la droite :3.5 milliard d'€ 1ère fortune de France( B.Arnault): 16.3 milliard d'€ 2ème fortune de Fr(L.Bettencourt) : 12.4 milliard d'€ 25 premières fortunes du monde : 400 milliard d'€ 50 premières fortunes du monde : 687 milliard d'€ En clair 1.2% de la fortune des deux personnages les plus riches de France permettrait de combler le déficit de 3.5 M€ prévu en 2007 !!! SVP Monsieur, SVP Madame, SVP Messieurs et Mesdames ditent leur à nos pourfendeurs des droits sociaux que des solutions existent, nous avons travaillé pour vous toute notre vie ,permettez nous de vieillir dignement . C'est peut-être CON ce que je dis mais au moins je conserve l'espoir et je serai heureux de le partager.

jean-claude marteel 07/01/2007 20:41

Déclarations de Ségolène Royal au sujet  des retraites :
Commentaires prélevés sur le site national
La loi Fillon (…) a commis la faute majeure d'ignorer la négociation sociale. Ma démarche est à l'inverse : je crois à l'intelligence collective des salariés et des citoyens pour adapter et préserver notre système par répartition. Je ne crois pas qu'il faille clore la discussion avant de l'ouvrir. La gauche a mis en place le Conseil d'Orientation des Retraites, dont les travaux associent les partenaires sociaux, au fait des enjeux. Pour les retraites comme pour l'assurance-maladie, le meilleur chemin est de construire ensemble, pour le pays, des solutions garantes d'un contrat juste et durable. Encore une fois, les bonnes décisions procèdent des bonnes méthodes. M. Fillon vient de nous donner un nouvel aperçu de sa manière provocante. Je préfère accorder, dès 2007, la priorité au dialogue indispensable sur l'avenir de nos retraites. »
Le Nouvel Observateur, 5 octobre 2006

L’allongement de la durée des cotisations pénalise très fortement les femmes dont les périodes de travail ont été interrompues à cause de l’éducation des enfants ou minorées à cause du travail à temps partiel forcé, c’est à dire souvent les catégories les moins qualifiées. Il faudra donc traquer l’ensemble des inégalités et des injustices créées par cette loi. »
RTL, 7 juin 2006

J’ajoute que la question des retraites pose aussi celle du pouvoir d’achat des petits retraités. Vous savez, je suis parlementaire et, dans ma circonscription, je vois de plus en plus de personnes qui vivent des petites retraites issues de leur travail – et je ne parle même pas des personnes âgées au minimum vieillesse – et qui ne font qu’un repas par jour. Parce que je vais vous dire : avec l’augmentation du coût de l’énergie donc du chauffage, eh bien les petits retraités sont obligés, pour pouvoir se chauffer, de moins s’alimenter. Quand on voit, dans une société comme la France, cette paupérisation des petits retraités, on se dit que le dispositif n’est pas juste. »
RTL, 7 juin 2006

L’allongement de la durée des cotisations pénalise très fortement les femmes dont les périodes de travail ont été interrompues à cause de l’éducation des enfants ou minorées à cause du travail à temps partiel forcé, c’est à dire souvent les catégories les moins qualifiées. Il faudra donc traquer l’ensemble des inégalités et des injustices créées par cette loi. »
RTL, 7 juin 2006

Pour réformer sereinement la question des retraites qui, en effet, aujourd'hui n'est pas réglée puisque la Loi Fillon n'est pas financée et que si les Français nous font confiance en 2007, nous aurons ce problème-là à régler, nous devons le faire non pas en dénonçant du doigt un certain nombre de catégories en dressant les Français les uns contre les autres, mais en ouvrant - comme le dit le projet socialiste - une consultation générale avec les organisations syndicales, qui permettra à la fois de résoudre un certain nombre d'inégalités, en particulier le pouvoir d'achat des petites retraites, de regarder où l'on peut trouver un certain nombre de financements, et surtout - je l'espère - de relancer la croissance parce que c'est là que se trouve la clef du financement des acquis sociaux et des protections sociales, en général »
RTL, 14 septembre 2006

Ce travail (réforme des retraites) devra se faire en négociation avec les organisations syndicales parce que, comme je l’ai dit tout à l’heure, gouverner aujourd’hui un pays moderne, c’est s’appuyer sur les intelligences collectives, sur les gens qui sont tous les jours au contact des problèmes, soit qu’ils les vivent, soit qu’ils y réfléchissent. Les dirigeants n’ont pas la science infuse mais s’ils prennent un peu de temps pour faire confiance à leurs interlocuteurs et réfléchir avec eux, alors ils sont collectivement intelligents ».
RTL, 7 juin 2006

Pour les retraites comme pour l'assurance-maladie, le meilleur chemin est de construire ensemble, pour le pays, des solutions garantes d'un contrat juste et durable. Encore une fois, les bonnes décisions procèdent des bonnes méthodes. M. Fillon vient de nous donner un nouvel aperçu de sa manière provocante. Je préfère accorder, dès 2007, la priorité au dialogue indispensable sur l'avenir de nos retraites. »
Le Nouvel Observateur, 5 octobre 2006

Pour calculer la durée des cotisations, il faudra (…) ne pas imposer à tout le monde la même règle. Parce que si vous imposez à tout le monde la même règle, vous commettez des injustices. Il faut tenir compte de la pénibilité des tâches et de l’espérance de vie. Si on tient compte de ces deux critères, on peut adapter intelligemment la durée des cotisations pour être juste ».
RTL, 7 juin 2006

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande