Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

9 février 2007 5 09 /02 /février /2007 19:34

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jean- claude Marteel - dans Débats participatifs
commenter cet article

commentaires

jean-claude marteel 09/02/2007 22:35

L'environnement sera humanitaire ou ne sera pas.
Message de Jean-Claude Marteel le 08/02/07 23:52
Les débats participatifs touchent à leur fin en ce qui concerne le projet présidentiel que présentera notre candidate préférée Ségolène Royal … Il est important à ce moment des débats de prendre conscience qu’il est indispensable de considérer l’homme comme partie intégrante de son environnement …
AUTREMENT DIT L’ENVIRONNEMENT SERA HUMANITAIRE OU NE SERA PAS…
 De nombreux débats ont été organisés au cours desquels les participants soulignent les difficultés qu’ils rencontrent dès lors que l’on parle de protection de l’environnement.
 Allez donc faire comprendre aux chasseurs, aux pécheurs, aux randonneurs, aux habitants riverains des zones protégées que tout y est interdit. Ils n’ont de cessent de revendiquer un usage, une tradition, un droit des sols qui sont bien souvent légitimes.
Trop souvent ignorés des décideurs, ces usagers se rebellent et prennent comme bouc et émissaire l’écologie.
 Paradoxe que le fait d’avoir su préserver un environnement par delà les temps et de se retrouver éjectés et de n’avoir pour seul recours que de rejoindre des organisations qui ont une autre vision de l’écologie mais dont l’action ne va pas dans le sens de la réconciliation pourtant indispensable de l’homme avec la nature.
Vous êtes vous seulement interrogé sur les raisons de l’existence par exemple du CPNT ?
 Ne pensez-vous pas que si nous avions su entendre, comprendre ou seulement écouter les gens nous aurions pu trouver des solutions qui, pour avoir été concertées, auraient permis une prise de conscience collective et aboutir à un partage raisonné de l’espace et de l’utilisation des zones naturelles. Le projet que retiendra Ségolène Royal devra tenir compte de "la réalité du terrain" et des interrogations d’une population que l’on aurait tord de juger comme " quantité négligeable incapable de réfléchir".
Il n’est de plus beau terreau et de plus belle espérance pour        « Notre Planète Terre » que celui de la communion d’un idéal consenti par celui qui de par son action peut détruire ou sauver son environnement, c'est-à-dire L’HOMME.

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande