Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

19 août 2010 4 19 /08 /août /2010 10:00

 

total - raffinerie des flandres 

Les voix des salariés de TOTAL

Source : La Voix du nord  -  le 17 août 2010


Reprise de la grève, mode de vote, intersyndicale rompue, détermination de Total quant à la restructuration du site : hier, les salariés de la raffinerie avaient des choses à dire. Forcément.


 

Philippe : "Il va falloir que chaque syndicat pense à rester uni. Ça a été notre force, ça doit le redevenir. Après, on nous l'a dit, Total ne veut plus qu'une seule goutte de pétrole sorte d'ici. Est-ce que ça vaut vraiment le coup de se battre ? Je me pose la question. En même temps, ils viennent de déclarer 6 milliards d'euros de bénéfices".

Joël : "S'il y a moins d'unité, c'est parce que ça fait dix mois que ça dure..."

Jérémie : "C'est ambigu, chaque syndicat a raison sur certains points. Le problème, c'est que ça fait les affaires de Total que les débats s'enveniment".

Thierry : "L'ensemble du personnel devrait venir voter, ça concerne tout le monde".

Hervé : "Le truc, c'est que les salariés ont perdu de vue la finalité de cette lutte : ce qu'on veut, c'est continuer à travailler à Dunkerque. Nous, on a envie de garder notre industrie. Et aujourd'hui, avec tous les progrès dans le domaine de la raffinerie, il y a des choses à faire. Avant, la vocation des industriels, c'était d'investir, non ? Maintenant, ils délocalisent pour faire du cash."

Angélique : "Moi c'est un peu particulier, je suis infirmière intérimaire, je ne vote pas. Mais je regrette quand même qu'il n'y ait plus d'intersyndicale. C'est une situation compliquée, ne serait-ce que pour ceux qui avaient choisi la mutation : ils ont vendu leur maison et aujourd'hui, tout est gelé"

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande