Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 09:00

le-portail-du-Karachi-Gate---juillet-2009.jpg

ATTENTAT DE KARACHI

Baladur et Villepin seront-ils entendus comme témoins ?

Source : LEPOINT.fr  -  le 24 mars 2010

 

Le rapporteur de la mission d'information parlementaire sur l'attentat de Karachi, le député (PS) Bernard Cazeneuve, demande l'audition d'Edouard Balladur au terme de son enquête, en raison de soupçons liés au versement de commissions sur la vente de sous-marins français au Pakistan, qui fut conclue sous son gouvernement, en 1994.

Les élus de l'UMP, majoritaires au sein de la mission, pourraient toutefois s'y opposer.

"Le rapporteur nous a fait part de son souhait de convoquer M. Balladur", confirme le président de la mission, le député (UMP) Yves Fromion. Mais celui-ci indique, dans
Le Point à paraître jeudi 25 mars : "Notre rôle est de rechercher les causes l'attentat. Or aucun élément concret ne permet d'y impliquer M. Balladur." Le rapporteur, Bernard Cazeneuve, n'a pas souhaité réagir à cette déclaration. Selon une source proche de la mission, ce dernier aurait également émis le souhait de pouvoir interroger Dominique de Villepin sur cette affaire, dont il eut connaissance alors qu'il était secrétaire général de l'Elysée, puis ministre des affaires étrangères.

Le général Rondot pourrait être lui aussi convoqué

Les députés enquêtent parallèlement à la justice sur les circonstances ayant conduit à la mort de 11 employés français de la Direction des constructions navales, dans l'explosion de leur bus à Karachi au mois de mai 2002. Plusieurs documents et témoignages peuvent laisser supposer que l'ordre donné par Jacques Chirac, en 1995, de ne pas verser les commissions prévues sur le contrat des sous-marins, aurait été à l'origine de l'attentat. Or, les négociations avec le Pakistan avaient été conduites par le ministre de la défense du gouvernement Balladur, François Léotard, sous l'autorité de Matignon.

Créée le 7 octobre 2009, la mission d'information parlementaire a déjà convoqué et entendu (à huis clos) sur cette affaire François Léotard, mais aussi deux autres anciens ministres, Renaud Donnedieu de Vabres et Charles Millon, ainsi que l'ancien directeur du cabinet d'Edouard Balladur à Matignon, Nicolas Bazire.


L'éventuelle convocation de Dominique de Villepin ferait suite à la publication,
dans Le Point du 18 février, de documents dévoilant le rôle de l'ex-secrétaire général de l'Elysée dans le blocage des commissions ordonné par Jacques Chirac et attestant la connaissance qu'il aurait eue de certains aspects cachés de ce dossier, en 2002, aussitôt après l'attentat. Le général Philippe Rondot, ancien conseiller pour le renseignement, pourrait être, lui aussi, convoqué par les députés.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande