Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 15:00

 

Après la réunion à BULLY-LES-MINES, j'ai demandé aux amis dunkerquois qui ont fait le déplacement avec moi de rédiger un texte sur leur "ressenti", et de relater le cas échéant les échanges qu'ils ont eu avec des journalistes ... il y en avait beaucoup !

SR-avec-Jean-Luc.jpg 

JEAN-LUC (ici avec Ségolène, à la fin de la cérémonie) :


- Je pense que la venue de Ségolène Royal à Bully les Mines est une bonne chose pour notre région : cet endroit du Pas-de-Calais est une terre depuis toujours ancrée bien à gauche, où malheureusement le  FN aujourd'hui en a fait son terreau. Profitant de la misère et la faiblesse des plus démunis, que ce parti endoctrine avec des idées néfastes pour l'avenir de la France. Elle est venue afin que ce terreau ne devienne racine en quelque sorte.
- Ségolène Royal a compris pourquoi les citoyens souffrant du chômage, du manque de moyens pour survivre et non à vivre, s'orientent vers ce parti d'extrême-droite.

 

Car les ouvriers et les couches populaires, et  maintenant de plus en plus  les couches moyennes de ce bassin minier sont totalement abandonnés par ce président et ce gouvernement, qui ne cessent de creuser les inégalités financières et sociales.

Cette population, le "travailler plus" elle connaît, mais le "gagner plus", jamais.
Madame Royal est venue sur ce territoire pour rappeler avec ardeur et conviction qu'une autre orientation politique est possible.

C'est  pourquoi elle a, de par l'histoire, rendu hommage à tous les secteurs d'activités, mode associatif et tout spécialement aux mineurs dont le combat permanent a permis jusqu’à présent, en déployant un énorme courage, de résister malgré les difficultés. 

 

- Cette invitation aux voeux de Bully-le-Mines a mobilisé beaucoup de personnes de la commune et d'autres endroits ... et de médias, qui nous ont posé quelques questions.

Entre autres : "que pensez vous de la position de DSK ?"
Ma réponse : elle est actuellement la position d'un président du FMI. Et concernant son engagement ou non dans les primaires, il est de son ressort d'y participer, comme Martine Aubry si elle le souhaite.

Aujourd'hui, je suis venu voir et écouter Ségolène Royal, comme militant de base, afin de pouvoir en toute connaissance de cause choisir le candidat qui permettra de battre N.S et sa politique destructrice.
Si DSK ou d'autres candidats aux primaires viennent rencontrer les Français les plus démunis, et ont des propositions intéressantes, j'irai également les rencontrer afin de forger mon idée.
Une chose est sûre, quel soit le candidat des socialistes, cette fois-ci nous devrons tous être derrière lui  pour gagner 2012.

Même si je pense que DSK ne représente pas la gauche pour les couches populaires.

 

- La venue de Ségolène Royal sur "les terres de Martine Aubry" n'a rien d'anormal, compte tenu qu'elle est candidate déclarée aux primaires.
Il faut bien se souvenir qu'en 2007 elle a réuni 47% des Français au deuxième tour des présidentielles. Elle a depuis acquis davantage de maturité politique, et d'expérience.

Elle reste sur sa ligne politique, celle de rendre "LA PAROLE DU PEUPLE AU COEUR DE LA DECISION POLITIQUE"

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande