Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

4 mai 2011 3 04 /05 /mai /2011 18:00

 

Le député-maire socialiste de Denain Patrick Roy est mort cette nuit

Source : lavoixdunor.fr  -  le 3 mai 2011

 

Le député-maire de Denain Patrick Roy, qui souffrait d'un cancer du pancréas, est mort cette nuit à l'hôpital de Valenciennes. Il était âgé de 53 ans.

Patrick Ollier, le ministre chargé des Relations avec le Parlement, a annoncé la triste nouvelle dans un communiqué ce mardi matin. "C'est avec une profonde émotion et une grande tristesse que nous apprenons le décès de Patrick Roy. L'Assemblée Nationale perd un parlementaire haut en couleurs qui servait les intérêts de ses convictions avec toute la verve et la passion qui l'habitaient. Outre ses tenues vives et les décibels puissants du rock métal qu'il aimait tant écouter et défendre, nous retiendrons surtout l'immense leçon de courage et de dignité qu'il nous a donnée lors de son dernier combat face à la maladie." 

Le 15 mars, Patrick Roy avait fait son retour à l'assemblée nationale, après une absence de plusieurs mois. Vêtu de son habituelle veste rouge, très amaigri, il avait prononcé un discours qui avait ému l'ensemble des députés, de droite comme de gauche. "J'ai cru ne jamais pouvoir revenir ici et puis je me suis dit que je le devais et je suis revenu !" avait-il dit, et, à l'adresse de ses amis comme de ses adversaires : "Alors que je vous vilipende à longueur de séances, vous avez été à mon côté, sans faille. Je suis très fier d'appartenir à cette belle démocratie française. Face à la mort redoutée, il y a la vie espérée. Ce souffle, vous me l'avez donné, jamais je ne l'oublierai. Je vous aime tous et toutes, la vie est belle."

Maire de Denain en 2008 et député de la 19e circonscription depuis 2002, Patrick Roy était un personnage haut en couleur, "sniper" du groupe socialiste à l'assemblée, et qui ne perdait pas une occasion de défendre les minorités musicales, en particulier le métal, qu'il adorait.

retour Patrick Roy par Samuellegoff

 

En décembre dernier, l'élu avait fait un aller-retour depuis l'hôpital Georges-Pompidou dans une ambulance médicalisée pour pouvoir parler à ses électeurs. Il avait évoqué publiquement sa maladie, devant les Denaisiens et les habitants de la 19e circonscription. Un moment d'une rare émotionnbsp;pour lui qui n'aurait "jamais voulu être maire d'une autre ville que Denain".

Lors d'une interview à La Voix du Nord, en février, il disait : "Quand je mourrai, à plus de 90 ans, je me souviendrai des deux plus beaux jours de ma vie : le 9 mai 1992, la naissance de mon fils et le 17 décembre 2010, avec un théâtre aussi ému que moi."

Martine Aubry a salué ce matin "un vrai homme du Nord, dont il portait toutes les valeurs : la simplicité, la ténacité, la fidélité".

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande