Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 07:00

 

Ca vient de Pierre Moscovici : "DSK ou pas ...".  (ou pas, moi je préfère)

On semble s'éloigner de l'appréciation très élogieuse de Moscovici lorsqu'il évoquait la "candidature naturelle" de DSK !

Le 22 avril en effet, comme on l'interrogeait sur la personnalité la mieux à même d'incarner la nouvelle société qu'il propose dans son rapport sur le "nouveau modèle" du PS pour 2012, Pierre Moscovici avait répondu :

"Si une candidature naturelle se dégageait, il ne faudrait pas la contrarier. La candidature de Dominique Strauss-Kahn peut être celle-là, s'il le veut et en fonction des circonstances. Aujourd'hui, je n'en vois pas d'autre"

Contrariant, quand même, que DSK se différencie très fortement de l'orientation définie par le PS sur l'âge légal de départ à la retraite, une clause importante du projet présenté par Moscovici !

 

70-ans--la-forme.jpg 

"DSK ou pas", Moscovici défend la retraite à 60 ans

Source : nouvelobs.com  -  le 21 mai 2010 

Les propos du député PS interviennent alors que le directeur du FMI a estimé jeudi que si on "vit 100 ans, on ne va pas continuer à avoir la retraite à 60 ans".

Le député PS Pierre Moscovici a affirmé vendredi 21 mai que, "Dominique Strauss-Kahn ou pas", il continuait à défendre "l'âge légal de départ à la retraite à 60 ans", alors que le directeur général du FMI s'est prononcé contre tout "dogme" en la matière.

 

"Dominique Strauss-Kahn ou pas, je défends l'âge légal de départ à la retraite à 60 ans", a lancé sur RTL Pierre Moscovici. "Je pense que plus la vie s'allonge, plus on doit pouvoir en profiter aussi pour soi et pas uniquement pour le travail", a-t-il ajouté.

Contre tout "dogme"

La veille, sur France 2, Dominique Strauss-Kahn avait réfuté tout "dogme" sur l'âge de départ à la retraite, estimant que si on "vit 100 ans, on ne va pas continuer à avoir la retraite à 60 ans".

Interrogé sur une éventuelle candidature de Dominique Strauss-Kahn à la présidentielle soigneusement esquivée jeudi soir par l'intéressé, Pierre Moscovici a répondu : "Je pense sincèrement qu'il est totalement là-dedans (la direction du FMI, ndlr) et que ce n'est le moment ni pour lui ni pour nous de penser à 2012 pour lui".

"Pas sa chochotte"

"Mais j'ai noté qu'il a dit aussi qu'il ne faisait pas sa chochotte, qu'il n'était pas malheureux des sondages" le donnant favori de la gauche pour 2012 et "il a attisé le désir", a jugé le député du Doubs.

La première secrétaire Martine Aubry montre également, selon lui, "tous les signes" d'un intérêt pour 2012. Mais la candidature PS à la présidentielle "ne se joue pas entre eux deux", a ajouté Piere Moscovici, rappelant que pour sa part il y pensait également... "comme d'autres".

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande