Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 15:00


L'équipe de Ségolène ROYAL a diffusé le message suivant, rédigé par Jean-Louis BIANCO, Najat BELKACEM et Gaëtan GORCE, à l'attention des militants de la motion "L'espoir à Gauche, fiers d'être socialistes".

Pas un mot, pas une phrase à retirer. L'essentiel est dit : sur notre éthique en politique,  nos valeurs, notre ambition, notre exigence du respect des militants. Quant au calendrier proposé pour remettre en ordre notre courant, de façon apaisée,  je pense que beaucoup en seront d'accord :


Cher(e)s Ami(e)s, Cher(e)s Camarades,
 
C’est autour de la belle ambition d’une complète rénovation de notre parti qu’est né "L’Espoir à Gauche, fiers d’être socialistes". C’est parce que nous avons voulu porter un projet politique novateur, prônant ouvertement le rassemblement, une éthique du débat et une réflexion politique que nous nous sommes depuis plus d’un an mobilisés et rassemblés.
Cette ambition reste plus que jamais d’actualité.
 
L’Espoir à Gauche est en effet plus qu’un courant : il symbolise, pour toutes celles et tous ceux qui s’y sont retrouvés, un  état d’esprit.
Aussi devons-nous, tout mettre en œuvre, tout entreprendre pour préserver et prolonger cette démarche.
Les évènements de ces derniers jours, plus encore, les déclarations inacceptables qui les ont entourés ont pu faire douter de notre capacité à y réussir.
Pour notre part, au moment même où progressent  plusieurs de nos idées, notamment la démocratie participative et le dépassement du PS,  nous sommes plus que jamais soucieux de défendre ces valeurs.

Cette ambition de rénovation qui nous a réunis, nous devons aussi nous l’appliquer à nous-mêmes. Nous souhaitons  que  la consultation des membres de l’Espoir à Gauche s’étende à l’ensemble des signataires de la motion pour définir la manière dont nous voulons travailler ensemble. Et parce que l’organisation  d’une telle consultation à l’approche d’une grande bataille politique serait source de nouvelles querelles, nous souhaitons que cette consultation ait lieu après les Régionales .

Si l’Espoir à Gauche n’appartient à personne, c’est parce qu’il appartient à tous.
Nous veillerons   à un fonctionnement collégial dans le respect de tous.
L’avenir d’Espoir à gauche est entre les mains de ses militants  et nous souhaitons qu’ils reprennent  la parole en Avril.
Et c’est toutes et tous qui doivent pouvoir décider de l’avenir de notre rassemblement.
D’ici là, aucun vote d’appareil n’a de sens ni de valeur.

C’est ensemble, avec les militants,  que nous dépasserons les querelles médiatiques pour retrouver les bases d’un fonctionnement apaisé et serein qui mettra  la politique au premier plan.

Najat BELKACEM,
Jean-Louis BIANCO,
Gaëtan GORCE

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande