Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 12:00

 

Fameux ce billet de Pascal Cobert, en date du 7 août 2010 :

 

imaginez-la-france-d-apres.jpg

 

Bien sûr on peut retirer la nationalité française

à un délinquant !

 

Bien évidemment, "tout est possible" et donc on peut reprendre à un délinquant d'origine douteuse la nationalité qui lui fut généreusement accordée.

 

Il y a des précédents. Un grand délinquant a déjà  perdu la nationalité française.

Si, si. La preuve ci-dessous:

 

Décret du 8 décembre 1940, publié au Journal officiel du 10 décembre 1940:

  

"Nous, Maréchal de France, chef de l'Etat français,

"Sur rapport du garde des sceaux, ministre secrétaire d'Etat à la justice

 

"Vu l'article 1° de la loi du 23 juillet 1940 portant que tout Français qui a quitté le territoire français métropolitain entre le 10 mai et le 30 juin 1940 pour se rendre à l'étranger, sans ordre de mission régulier émanant de l'autorité compétente ou sans motif légitime, sera regardé comme ayant entendu se soustraire aux charges et devoirs qui incombent aux membres de la communauté nationale et, par suite, avoir renoncé à la nationalité française, qu'il sera en conséquence déchu de cette nationalité par décret rendu sur rapport du garde des sceaux, ministre secrétaire d'Etat à la justice, et que cette mesure prendra effet à partir du jour fixé par le décret,

 

de-gaulle---juin-40.jpg

"Décrétons :

 

"Art. 1°. – Est déchu de la nationalité française, à dater du 2 août 1940 ;

M. de Gaulle (Charles André Joseph Marie), né le 22 novembre 1890 à Lille (Nord)".

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande