Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 19:00

 

François HOLLANDE sera t-il accusé à son tour de diviser les socialistes, de "semer la pagaille", tout cela parce qu'il se présente aux primaires ? Des primaires ouvertes, "exemplaires et transparentes"  avec "beaucoup de candidats"  de "poids et de qualité" avait dit Martine AUBRY. 

 

C'est utile, les archives :

A la suite de l'annonce de candidature de Ségolène ROYAL le 29 novembre 2010,  très vite ce fut le retour des aboyeurs.

Dans un communiqué, l'inimitable Jack LANG déversait ainsi sa bile : 

"Pauvre Parti socialiste ! Le grand parti de Mitterrand, Blum et Jaurès est aujourd'hui la proie d'ambitions purement personnelles qui le déchirent et l'humilient.

Les prétendants s'étripent sans véritable vision et sans réel projet collectif. Tout cela est consternant".

 

Gérard COLLOMB se répandait en sarcasmes plus nuls les uns que les autres.

la sorcière au balai 

Bref, contrairement aux annonces de candidature de Manuel VALLS et d'Arnaud MONTEBOURG, qui n'avaient suscité aucun commentaire désobligeant, la décision de Ségolène ROYAL provoquait le même réflexe d'hostilité constaté maintes fois, toujours aussi stupide.   


Les médias avaient évidemment apporté leur propre touche, pour compléter ironiquement le lynchage. Voilà, c'était le retour de la pagaille ! Et on connaissait LA responsable.

Ca devait être forcément vrai, puisque Christophe Barbier le disait.

Mais pas que lui. En entrée de JT sur France 2, Elise Lucet annonçait la couleur :

"Ségolène Royal sème une jolie pagaille au PS"  !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande