Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 10:00

Débat sur l'identité nationale :
Eric Besson dresse un maigre bilan d'étape

Source : NOUVELOBS.COM  -  le 5 janvier 2010


Lors d'un point d'étape très attendu, le ministre de l'immigration a tiré de grandes orientations et assuré que "le débat n'est pas focalisé sur l'immigration et sur l'islam". Un constat accueilli avec scepticisme par les journalistes présents.
Très attendu, le "point d'étape" du débat sur l'identité nationale auquel Eric Besson avait convié la presse, lundi 4 janvier, a laissé les journalistes, venus en nombre l'écouter, sur leur faim. Ce bilan, le ministre de l'Immigration et de l'Identité nationale l'a tiré de l'analyse réalisée par l'institut de sondage TNS SOFRES sur les 26.000 contributions du site internet consacré au débat recueillies début décembre (le site en compte 50.000 aujourd'hui). Eric Besson en a dégagé cinq grandes orientations, et l'assurance que "le débat n’est pas focalisé sur l’immigration et sur l’islam". Un constat général accueilli avec le plus grand scepticisme par les journalistes présents.

Cinq grandes orientations

Concluant à "l'utilité" du débat pour "raffermir le lien national", Eric Besson a estimé que "l'une des premières orientations issues du débat est donc sa pérennisation, sous une forme qui reste à déterminer." Il avait déjà annoncé en décembre qu'il comptait poursuivre le débat, qui devait initialement se clore début 2010, jusqu'à la fin de l'année. Rien de nouveau, donc.
Deuxième idée, travailler sur la question de l'intégration. "Nombre de participants pensent que la priorité doit être accordée à la maîtrise de la langue et à la connaissance des valeurs de la République dans le parcours d'intégration des étrangers primo-arrivants", a-t-il souligné, ajoutant que "les problèmes de discrimination, de ségrégation urbaine, de concentration de la population d’origine étrangère dans des quartiers sensibles, où le chômage et la délinquance sont les plus élevés, constituent des menaces pour notre cohésion nationale."
Troisième orientation, "faire vivre les valeurs et principes républicains", en mettant notamment l'accent sur "l'école", "le respect des symboles de la République". Le ministre a ensuite tiré, comme quatrième conclusion, qu'il est nécessaire de "revaloriser le civisme", à travers le "respect des droits et des devoirs" du citoyen. Enfin, "un consensus se dessine sur l'opportunité de l’ouverture au monde et à l'Europe. Nos concitoyens jugent important que la France jouisse d'un prestige mondial et s'investisse activement dans la construction européenne", a déclaré Eric Besson.


La totalité de l'article : ICI
  Identité nationale, Besson n'y voit pas Net :
     

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande