Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 07:00

 

En demandant "un plan de soutien de l'Assemblée nationale au processus électoral" en Tunisie, le patron des députés PS rejoint la proposition déjà émise par ségolène ROYAL le 15 janvier :

Elections en Tunisie : Ségolène ROYAL propose que le PS soit une force d'observation

"Je crois qu'il est important que le PS et les socialistes soient là et puissent se constituer en force d'observation ... c'est une offre de mise à disposition du Parti socialiste, des militants socialistes, des militants de gauche qui sont là, qui sont imprégnés des mêmes valeurs démocratiques."

"Nous pourrons être présents pour accompagner ce processus démocratique".

MAM-pas-d-accord-pour-demissionner.jpg  

 

 

Tunisie : Ayrault demande la démission d'Alliot-Marie

Source : NOUVELOBS.COM  -  le 20.01.2011 

 

Le patron des députés PS demande aussi à Bernard Accoyer de "prendre l'initiative d'un plan de soutien" de l'Assemblée nationale au processus électoral en Tunisie.

 

Le patron des députés PS Jean-Marc Ayrault a demandé jeudi 20 janvier à Bernard Accoyer de "prendre l'initiative d'un plan de soutien" de l'Assemblée nationale au processus électoral qui devrait se dérouler dans les prochains mois en Tunisie après le départ du président déchu Ben Ali.

Il a par ailleurs demandé sur la chaîne Al-Jazeera la démission de la ministre des Affaires étrangères, Michele Alliot-Marie, pour ses propos sur la Tunisie. "Les députés membres du groupe socialiste, radical et citoyen (SRC) ont suivi avec enthousiasme les évènements qui, ces derniers jours, ont ouvert la voie d'une transition démocratique", en Tunisie écrit Jean-Marc Ayrault dans une lettre adressée au président UMP de l'Assemblée.

"Afin d'aider à mettre en place les institutions qui répondent pleinement aux aspirations de la grande majorité des Tunisiens, je souhaitais vous demander au nom du groupe SRC de prendre l'initiative d'un plan de soutien de l'Assemblée nationale au processus électoral" dans ce pays, ajoute le député de Loire-Atlantique.

"Les députés SRC y apporteront leur collaboration au cas où cette proposition recevrait votre accord ainsi que celui de l'ensemble des groupes représentés dans notre assemblée", indique-t-il. Interrogé mercredi soir sur Al-Jazeera, Jean-Marc Ayrault a estimé que "la France était disqualifiée, comme l’est dorénavant Michèle Alliot-Marie, pour porter la parole diplomatique de notre pays". Il a officiellement demandé sa "démission".

L'opposition reproche à Mme Alliot-Marie d'avoir proposé à Ben Ali une aide pour le maintien de l'ordre quelques jours avant le départ de l'ex-président tunisien. La ministre, de nouveau interpellée mercredi sur le sujet, a dénoncé des "polémiques stériles, inutiles" et "contraires à l'intérêt" de la France. Mardi, le Premier ministre François Fillon lui avait exprimé devant les députés "toute sa confiance".

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande