Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

21 décembre 2011 3 21 /12 /décembre /2011 18:00

 

Jean-Louis BIANCO, président socialiste du Conseil général des Alpes de Haute Provence, refuse que sa collectivité territoriale soit notée par l'agence Fitch Ratings. 

Il affirme que les agences de notation n'ont aucune compétence, et en veut pour preuve leurs erreurs dans les dossiers de la Grèce ou des subprimes.

 

jean-louis-bianco.jpg

 

"Je refuse la dictature des marchés

imposée par les agences de notations"

Sur le blog de Jean-Louis BIANCO  -  le 21 décembre 2011 

 

Dans un courrier adressé à l’agence Fitch, j’ai refusé l’offre de notation du département des Alpes de Haute-Provence, m’opposant ainsi à la mise sous tutelle de la collectivité par les marchés.

 

J’y souligne le manque de légitimité de ces agences qui font prévaloir l’intérêt des marchés sur l’intérêt général et y dénonce la place exorbitante qui leur est faite par les marchés et par certains responsables politiques.

Je m’y interroge sur leur indépendance et leurs compétences, rappelant les appréciations erronées ou manipulations autour de la situation de la Grèce, recommandée aux investisseurs jusqu’en 2009, ou de Lehman Brothers, dont la note n’a jamais été dégradée jusqu’à sa faillite.

Je demande donc que des décisions soient prises le plus rapidement possible, pour interdire à ces agences de noter les Etats et les collectivités nationales.

C’est une mesure de salut public car on ne peut tolérer plus longtemps que quelques officines portent atteinte à la souveraineté des Etats et alimentent des mouvements spéculatifs dont les citoyens sont en définitive des victimes.

 

Vous pouvez également retrouver mon intervention sur France Info  en cliquant ici

.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande