Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 12:00

   

Monsieur Le Premier Ministre,


Ma question porte sur la réforme des retraites. C’est un sujet important et c’est un sujet difficile.

Je souhaiterais qu’il soit abordé ici, par le gouvernement et par la majorité, dans le respect de l’opposition.


Quel est le but à atteindre? Mettre en place une réforme juste, efficace, durable et négociée avec trois objectifs :

1/ Conforter le niveau des pensions, en faisant un effort prioritaire pour la revalorisation des petites retraites et des retraites des femmes.

2/ Faire une réforme juste, c’est à dire qui mette à contribution tous les revenus, y compris le capital. Cela passe par le maintien de l’âge légal à 60 ans car c’est une garantie pour ceux qui ont atteint leur durée de cotisation et c’est une protection pour les salariés usés par le travail et qui souhaitent partir.

3/ Permettre, dans le cadre de garanties collectives, davantage de choix individuels.
En 2025, quel sera le besoin de financement ? Le Conseil d’Orientation des Retraites prévoit un déficit de 45 milliards d’euros.

Si nous étions capables d’obtenir à partir de 2013 une croissance supplémentaire de 0,5 %, donc moins de chômage, donc plus de cotisations, cela permettrait de couvrir la moitié du besoin de financement prévu pour 2025.


Nous proposons :

1/ La mise à contribution des revenus du capital à hauteur de 19 milliards d’euros.

2/ Une augmentation modérée et étalée dans le temps des cotisations patronales et salariales à partir de 2012.

3/ L’abondement du fonds de réserve des retraites, en lui affectant un prélèvement sur les banques.

Nous proposons des mesures simples et précises pour permettre le retour progressif à l’emploi de 800 000 seniors en 10 ans.

Une réforme juste suppose aussi, bien sur, une majoration des annuités ouvrant droit à la retraite pour le travail pénible. A 60 ans, un cadre a une espérance de vie de 7 ans supérieure à celle d’un ouvrier.


Monsieur le Premier Ministre, allez-vous discuter sérieusement de ces propositions ? Ou préférez-vous, comme d’habitude, traiter l’opposition par le mépris ?

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande