Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

20 juillet 2012 5 20 /07 /juillet /2012 09:00
Julien DRAY, aujourd’hui mis à l’écart des instances dirigeantes à Solférino, a voulu faire entendre sa voix au Conseil National du 18 juillet. En présentant sa contribution, dont il est l’unique signataire, l’ex-député de l’Essonne a déclaré :
Une gauche qui ne débat pas c'est une gauche qui se paralyse. Je souhaite que mes questions suscitent un débat", taclant au passage le ticket Aubry-Ayrault.
"On nous dit qu'on ne va pas être un parti godillot, mais dans ce cas, il ne faut pas tuer le débat au nom du rassemblement.
Les débats ne doivent pas se faire dans l'obscurité des cabinets."
marionnette---le-parrain.png
Parmi la dizaine de contributions présentées mercredi, reste à savoir combien de motions seront proposées au congrès de cet automne et par qui.
Car d’ici là, le rouleau compresseur mis en place par Jean-Marc Ayrault et Martine Aubry aura probablement désorganisé les rangs, leur permettant de désigner sans problème le futur premier secrétaire du PS. 
DANS UN PARTI, ET DANS L'IDEAL (!), LE POUVOIR DEVRAIT ETRE AUX MAINS DES MILITANTS, ET NON DANS CELLES DES SEULS CHEFS.
MAIS EN REALITE, CES MILITANTS, LE VEULENT-ILS ???

 

.

Partager cet article

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Congrès PS 2012
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande