Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

24 avril 2012 2 24 /04 /avril /2012 10:00

sarko, c'est plié

 

 

 

 

La déculottée de Nicolas Sarkozy

Source : zeredac.com  -  le 23 avril 2012

 

 

 

À les entendre depuis hier sur les plateaux télés, ils ont gagné ! Nicolas Sarkozy et sa firme se démultiplient pour expliquer à qui veut les entendre que ce score est un bon score et que tout reste possible pour le 6 mai.

Quelle belle poudre de perlimpinpin ! Quel enfumage général ! Quelle mascarade. 

Car en regardant une carte de France, les villes importantes et les fiefs même des personnalités UMP, il ne reste au candidat de l’UMP presque que les yeux pour pleurer.

27,1% pour un président sortant, battu par son adversaire de l’opposition, c’est du jamais vu sous la Vème république. On comprend le ouf de soulagement poussé par Sarkozy , persuadé jusqu’à 19h, qu’il était sous la barre des 25% mais de là à transformer une raclée en triomphe, il y a un monde , que jean François Copé et consorts n’hésitent pas à franchir.

5 ans sanctionnés par un score en recul de près de 5 points par rapport à 2007 ! Il est vrai que le pouvoir use mais à ce point, c’est une première.

Examinons ensuite la carte des grandes villes. Pour ne prendre que Paris ou Marseille, c’est historique, François Hollande est pour la première fois en tête dans ces deux agglomérations. Si ça ne ressemble pas à une vague, ça y ressemble.

Ne parlons pas enfin des ministres et autres figures de l’UMP enfoncées dans leur fief : Copé à Meaux, comme l’a si justement rappelé Ségolène Royal en débat sur France2 à 13h aujourd’hui, mais aussi François Fillon dans la Sarthe, NKM à Longjumeau, Laurent Wauquiez en Haute-Loire, Jean-Pierre Raffarin dans la Vienne. La liste est interminable de tous ces champions de la Sarkozie qui prennent une sévère raclée dans leur propre fief.

Terminons enfin par la stratégie impossible du président sortant.

Draguer les voix du FN alors que le Pen père et fille n’ont qu’on seul objectif : le faire battre pour recomposer la droite autour de leur idéologie extrême.

Même calcul chez François Bayrou qui n’a pas d’autre choix que de parier sur la défaite de Sarkozy. Sans oublier les jeunes loups de l’UMP qui visent 2017 et n’ont pas l’intention de subir à nouveau l’ombre portée et tyrannique du locataire de l’Elysée.

Avec tout ça, allez donc expliquer aux Français que Nicolas Sarkozy est en bonne posture et peut l’emporter.

On appelle ça la méthode Coué.  Mais les Français voient tout. Et les 15 jours qui s’annoncent ressemblent à un long chemin de croix.

.

Partager cet article

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Présidentielles 2012
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande