Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 10:00

 

Voilà encore de quoi passionner ceux qui, à la rigueur, comptaient se déplacer dans les bureaux de vote !
J'ai l'impression que l'angle d'attaque de Vauzelle vient de son agacement suite à cette effervescence médiatique : des jours et des jours à commenter "la petite phrase de la femme d’un homme qui n’est même pas candidat" !
primaires ouvertes 68 pour cent
Ainsi, puisque ça flotte autour d'une hypothétique candidature aux primaires ... supprimons les primaires !!! Revenons au bon vieux temps de la désignation par l'appareil du parti, tonnerre de dieu !

AUTREMENT DIT : EN 2009 VOUS AVEZ EXPRIME MASSIVEMENT LE CHOIX DE PRIMAIRES, EN 2011 ON VA VOUS EXPLIQUER COMMENT VOUS EN PASSER !!!!!

 

 

Vauzelle appelle le PS à renoncer à des primaires "dévastatrices"

Source : NOUVELOBS.COM  -  le 20 février 2011 

 

L'ancien garde des Sceaux invite son parti à convoquer plutôt un "congrès extraordinaire" pour désigner son candidat.

Le président du conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca) et ancien ministre socialiste, Michel Vauzelle appelle, ce dimanche 20 février, son parti à renoncer à des primaires "dévastatrices", dans une interview au Journal du dimanche.

"Il faut que le PS soit le premier à faire le geste d'éliminer l'idée de ces primaires qui pourraient être dévastatrices", déclare l'ancien garde des Sceaux qui recommande de "convoquer un congrès extraordinaire". "A cette occasion, nous désignerons notre candidat comme cela s'est toujours fait au PS. Il faut que, dans le même temps, le PS demande une réunion des partis de gauche et écologistes pour discuter des bases d'un programme commun républicain et des modalités du choix d'un candidat unique de la gauche", poursuit-il.

 

"Cette bataille risque d'être fatale"

Selon le président de Paca, l'idée des primaires "était bonne, à condition qu'elle aboutisse à un candidat unique de la gauche, comme en 1981 (année de l'élection de François Mitterrand à l'Elysée, ndlr). Or ce n'est pas le cas. Cette bataille risque d'être fatale puisqu'elle va diviser non seulement la gauche, mais aussi le PS à la veille des élections". Michel Vauzelle se montre critique sur la frénésie médiatico-politique entourant la possible candidature de Dominique Strauss-Kahn aux primaires PS et la petite phrase lâchée il y a dix jours par Anne Sinclair.

"Nous sommes en train de décevoir la population"

Il regrette "cette peopolisation qui fait que l'on se retrouve pendant une semaine à commenter la petite phrase de la femme d'un homme qui n'est même pas candidat".

"Nous sommes en train de décevoir la population", prévient le député des Bouches-du-Rhône. "A ce niveau de dégradation de l’autorité et de l’image de l’Etat, ce n’est plus une affaire de droite ou de gauche, c’est l’affaire de tous les Républicains", ajoute-t-il, en appelant les citoyens à signer un appel lancé sur internet.

Partager cet article

Repost0

commentaires

LENEL 29/05/2011 07:36



Pourquoi ne pas lancer un socialiste beau et intelligent comme Arnaud Montebourg qui avec l'appui de tous les autres ténors du PS et un rassemblement de gauche serait à mes yeux un excellent
candidat pour battre la droite .



Daniel Cordiez 29/05/2011 02:23



Un congrès extraordinaire avec plein de complots dedans, c'est ça ?


Non merci, mister Vauzelle !


Assez de manigances, de tripatouillages dans les couloirs, voire des tricheries par çi par là !!!



LENEL 26/05/2011 13:20



je suis tout a fait d'accorg avec vauzelle


 



Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande