Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 20:00

 

Le billet qui suit va tout à fait dans le sens des positions que j'exprimais dans un billet sur ce blog le 18 octobre 2010, alors que se déroulait le mouvement social contre la "réforme" des retraites : 

 

Soutenir l’idée d’un référendum sur la réforme des retraites !

"J'ai toujours du mal à comprendre que la direction du PS, qui déclare vouloir s'opposer PAR TOUS LES MOYENS à la réforme des retraites Sarkozy / Fillon /Woerth, ne se positionne pas clairement en faveur d'un exigence d'un référendum.

Le mouvement social grandissant est une chose, et les organisations syndicales font leur travail. Mais il appartient aux politiques de proposer une issue politique, et c'est ce qu'ont fait Ségolène ROYAL, Jean-Luc MELENCHON, Arnaud MONTEBOURG, Julien DRAY, et  des citoyens dans les manifestations, ainsi que les sénateurs !"

 

bandeau MEAG avec Ségolène Royal

Billet de Philippe ALLARD - DA PARIS, le 5 janvier 2011

 

Nous gardons en mémoire le refus, de l’équipe dirigeante actuelle du Parti socialiste, de soutenir l’appel de Ségolène Royal au référendum d’initiative populaire pour s’opposer à la réforme sur les retraites de Nicolas Sarkozy. 

Face à la décision d’un homme de remettre en cause un des piliers de notre sécurité sociale, on ne demandait pas au PS de venir, massé tout sourire sur le trottoir, assister au défilé des manifestants. La lutte sociale n’est pas un numéro de cirque !

On attendait du PS une réponse politique pour s’opposer réellement à une réforme injuste. Quand on croît à ce qu’on proclame, on se donne les moyens pour se battre.

Nicolas Sarkozy peut d’ailleurs s’amuser du refus de la direction du PS. Le principal argument, avancé par la direction du PS pour justifier ce refus, a été de mettre en avant l’infaisabilité de ce référendum. Or, le 22 décembre 2010, le gouvernement a entériné le référendum d’initiative populaire.

Maintenant rien ne peut empêcher cette initiative, mais le grand silence du PS perdure ! 

Quel crédit peut-on accorder à cette équipe ? Ne viendra-t-elle pas nous dire une fois aux affaires : "npus ne pouvons rien contre la puissance des forces de l’argent" ! " Le peuple paiera pour sauver le grand capital ! 

 

En 2012, nous devons absolument porter à la présidence de la République une personnalité capable de défendre nos acquis sociaux et qui n’aura pas peur d‘intervenir dans ce sens. C’est toute la bataille politique qui s’ouvre.

Pour les femmes et les hommes de gauche, nous devons porter Ségolène Royal à la présidence de la République afin de garantir une orientation politique claire pour assurer la défense de notre République sociale. 

Oui à la politique par la preuve ! Ségolène Royal présidente !

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande