Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 12:00

Martine Aubry soutient Vincent Peillon : SUPER MARTINE !!

Selon elle, "Vincent Peillon souhaitait pouvoir dire ce qu’est vraiment l’identité nationale pour nous, c’est à dire l’égalité (…) la France des droits de l’Homme (…) et puis il a découvert que ce débat avait d’abord lieu entre Eric Besson et Marine Le Pen et qu’il était relégué en deuxième partie.

Et il s’est bien rendu compte que ce débat allait du coup porter essentiellement sur l’immigration".

Fort bien ... mais il savait tout cela, depuis des semaines !

IRRECEVABLES, CES "JUSTIFICATIONS" !

logo-PS-invers-.jpg
Aubry "soutient pleinement" Peillon
Source : LEXPRESS.fr  -  le 15 janvier 2010

La Première secrétaire du PS a déclaré vendredi qu'elle soutenait "pleinement" la décision de Vincent Peillon de ne pas participer au débat sur l'identité nationale sur France 2 jeudi soir, reconnaissant qu'elle en avait été informée.

Alors que le refus de participer au débat de France 2 de Vincent Peillon n'en finit pas de faire jaser, la première secrétaire du PS apporte tout son soutien à cette initiative:

"Il m'a prévenu de sa décision et je la soutiens pleinement", a-t-elle déclaré, en marge de ses voeux à la presse régionale.

L'eurodéputé Vincent Peillon (PS) a refusé in extremis jeudi soir de participer à l'émission de France 2 "A vous de juger" sur l'identité nationale. Ce dernier devait intervenir après le débat entre le ministre de l'Immigration, Eric Besson et la vice-présidente du Front national, Marine Le Pen.

Elle a également justifié la décision de Vincent Peillon: "On ne peut pas l'inviter à un débat et ensuite le reléguer après une mise en scène d'un ministre qu'on veut essayer de réhabiliter par rapport au Front national. Ce n'est pas digne d'une télévision publique", a-t-elle ajouté.

"Dans cette période, avant les régionales, ce n'est pas un hasard si on veut nous faire parler de l'immigration comme un bouc émissaire des échecs, au lieu de parler des échecs de Nicolas Sarkozy", a-t-elle souligné. "Nous nous inquiétons pour le service public de la télévision", a-t-elle martelé.


Martine Aubry s'est en revanche dissociée de l'appel à la démission d'Arlette Chabot lancé jeudi soir par Vincent Peillon. "Je pense que c'est le coup de la colère qui l'a amené à réagir ainsi, considérant qu'on l'avait piégé, qu'on ne lui avait pas dit la vérité", a-t-elle estimé. "Je n'ai jamais demandé le départ, ni une sanction contre aucun journaliste".



D'autres réactions :

 

D’autres soutiens sont venus de la gauche, tel Patrick Mennucci, qui fait partie du même courant que Vincent Peillon au PS, l’a "félicité" pour son attitude, "un acte politique de résistance à l’abaissement de la République par des politiciens prêts à tout pour conforter leur pouvoir".

Jean-Luc Mélenchon, président du Parti de gauche, a pour sa part qualifié de "télé-poubelle" l’émission de France 2 , le PCF déplorant "deux heures de publicité indigne et indécente aux thèses de la haine".
Il n’est "jamais trop tard pour refuser de se laisser prendre dans un guet-apens", a-t-il dit à l’AFP, approuvant le faux bond du socialiste Vincent Peillon.
"Le débat qui a eu lieu hier soir sur France 2 entre Marine Le Pen (FN) et Eric Besson a offert deux heures de publicité indigne et indécente aux thèses de la haine et au pseudo-débat sur l’identité nationale" a pour sa part réagi dans un communiqué Pierre Laurent, numéro deux du PCF.


Partager cet article

Repost0

commentaires

reine 17/01/2010 19:23


Je comprend le raisonnement. Mais lorsqu’on sait que la fin de l’émission a fait 7% d’audience on peut se dire que Peillon n’aurait pas vraiment prêcher dans le désert, un million et demi de
téléspectateurs ce n’est pas rien. On peut même supposer que ces téléspectateurs qui sont restés aussi nombreux(7%) devant leur TV pour voir le documentaire sur Jospin avaient pour une partie
d’entre eux de la sympathie pour la gauche et dans leur ensemble au moins de l’intérêt pour ce qu’avait à dire un de ces représentant sur ce sujet.


Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande