Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 16:00


Ségolène Royal invitée du 19/20 Poitou-Charentes  par segolene-royal

 

Législatives à La Rochelle :

Ségolène Royal "n'a pas choisi la méthode"

Source : SudOuest.fr  -  le 9 décembre 2011

 

Invitée de Sud Ouest, Ségolène Royal  explique que si le vote des militants n'a pas pu avoir lieu, c'est en raison d'un "climat dégradé" et pour éviter "un pugilat".

Invitée par la rédaction de "Sud Ouest" à la Rochelle, Ségolène Royal a expliqué pourquoi elle était candidate aux législatives à La Rochelle et répondu aux questions concernant la polémique suscitée par la décision du Bureau national du parti socialiste de la désigner comme unique candidate, ce qui a exclu le vote des militants. 

"Je souhaitais revenir à l'Assemblée nationale, j'ai été pendant 4 mandats députée dans les Deux-Sèvres, j'aurais pu y retourner mais il m'a semblé légitime de laisser Delphine Batho poursuivre son travail, comme elle le souhaitait.  Maxime Bono m'avait dit qu'il ne souhaitait pas se représenter et il m'a également dit que si j'avais le projet de revenir à l'Assemblée nationale, il serait enchanté de travailler avec moi. Nous avons déjà très bien travaillé ensemble au niveau de la Région.

Quand j'ai fait acte de candidature, comme j'en ai le droit, on a constaté un déferlement d'injures. Le Bureau national du PS, à qui je n'ai rien demandé,  a estimé qu'on ne pouvait pas se comporter ainsi avec quelqu'un qui avait été élu sans discontinuer et avait été également candidat à l'élection présidentielle en 2007. Le bureau national a pensé qu'on allait assister à un pugilat, que ça allait dégénérer alors cette décision a été prise. Je comprends que les militants qui voulaient voter soient déçus mais ce n'est pas moi qui en ai décidé ainsi, cette méthode a été choisie en raison du contexte général. Je voudrais quand même préciser que je n'ai pas été nommée députée. Les électeurs vont pouvoir voter! ".

Parachutage : "C'est un mot injurieux. Quand au lendemain de la tempête Xynthia, je suis venue installer dans le département des services du Conseil régional pour aider les victimes, a-t-on dit que j'étais parachutée?"

A propos du "perchoir", Ségolène Royal précise qu'elle a répondu à la question d'un journaliste.  "Que je m'intéresse à la présidence de l'Assemblée nationale est une question qui vient naturellement à l'esprit. J'ai répondu oui car je déteste l'hypocrisie. Maintenant, chaque chose en son temps, il faut que je sois élue députée, que nous soyons majoritaires à l'Assemblée nationale...".

Pour  le vote des militants (le non vote en l'occurrence), Ségolène Royal affirme que jusqu'à présent elle a toujours respecté cette procédure (notamment lors des élections régionales), mais, explique-t-elle "quand j'ai fait acte de candidature, comme j'en ai le droit, on a constaté un déferlement d'injures. Je n'ai rien demandé au Bureau national.

Olivier Falorni (ou quelqu'un d'autre) sera probablement également candidat dans cette circonscription de La Rochelle-Ré, Ségolène Royal répond qu'elle n'a "aucun commentaire à faire à ce propos".

.

Partager cet article

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Législatives 2012
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande