Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 08:00

les-3-singes.jpg 

 

Est-ce la meilleure chose à faire, alors que "la Marine" saute à pieds joints sur toutes ces "affaires" de corruption, et que les citoyens ne sont pas dupes ?

Oui vraiment, il est temps de faire le ménage ...

Avant qu'il ne soit trop tard !!!

 

La fédération socialiste du Pas-de-Calais

au centre de turbulences nationales

Source : lavoixdunord.fr  -  le 13 décembre 2011

 

Pas de franche accalmie sur le front des turbulences qui secouent depuis quelques jours la fédération socialiste du Pas-de-Calais. Hier, les réactions étaient davantage nationales que locales.

Silencieux jusqu'à présent sur le sujet, François Hollande a assuré hier au micro de RTL qu'il n'avait "jamais" eu connaissance de dysfonctionnement financier dans cette puissante fédération socialiste. "Je n'ai à ménager personne. Je ne suis pas le candidat simplement d'un parti, je suis candidat à l'élection présidentielle... rien ne me détournera", a indiqué le leader socialiste avant d'ajouter : "Des enquêtes, il y en aura partout et je souhaite que la probité, l'honnêteté, soient les règles qu'il faudra respecter, aussi bien dans le Parti socialiste que dans tout autre parti. Il n'y aura aucun manquement à ces règles, aucune excuse."

"Pas d'inspecteur"

Tandis que Martine Aubry a annoncé sa décision de geler l'investiture de Jean-Pierre Kucheida, le député-maire de Liévin, actuellement mis en cause par une enquête préliminaire pour des faits de financement occulte, Benoît Hamon, le porte-parole du PS, a souligné hier que son parti n'avait "ni procureur, ni commissaire de police, ni inspecteur" pour étayer des soupçons de corruption comme ceux visant des élus du Pas-de-Calais. Il a ajouté que la lettre accusatrice d'Arnaud Montebourg à la première secrétaire du PS "n'apportait guère de preuves à l'appui de sa démonstration".

C'est une tout autre tonalité qu'a utilisée Marine Le Pen pour commenter la situation. La candidate du Front national a en effet dénoncé "une entreprise de corruption quasi généralisée dans le Pas-de-Calais" en affirmant détenir des preuves. Faisant allusion à l'ancien maire d'Hénin-Beaumont, Marine Le Pen a enfoncé le clou : "À l'époque, tout le monde aimait Gérard Dalongeville, la droite, la gauche, M.Hollande et Mme Aubry, Mme Pécresse et M. Villepin. C'était l'union sacrée, tout le monde appelait à voter pour lui... et tout d'un coup chacun se pince le nez en disant 'mon dieu, c'est affreux'. Or ils savaient depuis très longtemps, ne serait-ce que parce que nous avions dénoncé cette situation de corruption qui est peut-être plus grave que dans les Bouches-du-Rhône, parce que plus généralisée, plus ancienne et plus structurée", a assuré Marine Le Pen.

La candidate du Front national a prévu de tenir une conférence de presse sur le thème de la corruption demain midi à Lille.

.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande