Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 08:00

Sarkozy-and-Bush.jpg 

 

Sarko l'américain  

 

La presse américaine se paye de nouveau Sarkozy

Source : NOUVELOBS.COM  -  le 15 mars 2012

 

"Campagne désespérée", "dégoutante", "pente descendante"... c'est au tour du "New York Times" de critiquer Nicolas Sarkozy.

 

Ca y est, la presse américaine s'intéresse enfin à la campagne de Nicolas Sarkozy. Et ca tire à boulets rouges ! Après des semaines d'indifférence limite vexante, la campagne ne donnant lieu, au mieux, qu'à quelques brèves factuelles reléguées dans les dernières pages des journaux, les éditorialistes s'en donnent à cœur joie.

Ce matin, c'est le "New-York Times" qui s'y colle :

"Nicolas Sarkozy sur la mauvaise pente". "Mr Sarkozy pense peut-être qu'il est intelligent d'encourager le racisme et la xénophobie. Malheureusement, cela lui a donné un coup de pouce dans les sondages. Mais cela nuit à la société française" (...) "Sarkozy mène une campagne désespérée et pas qu'un peu dégoutante".

"Les temps sont durs en France, mais Mr Sarkozy aurait pu choisir d'élever le niveau de la campagne. (…) Au lieu de cela, il a choisi la pente descendante."

"Dans une manœuvre particulièrement vile de la part d'un homme qui se vante déjà d'avoir banni la burqa dans les lieux publics et les prières dans la rue, Mr Sarkozy veut maintenant protéger les consommateurs français contre la viande halal (…) préparée selon les rites musulmans. (...). Proposé à l'origine par Marine Le Pen, (…), Nicolas Sarkozy l'a repris à son compte après avoir critiqué cette initiative".

"Sarkozy est parti à la pêche des électeurs d'extrême droite", insiste l'éditorialiste "en s'attaquant aux immigrés, aux importations étrangères et même aux coutumes alimentaires des musulmans français".

Le quotidien n'épargne pas François Hollande dont il juge les idées "vagues" et les propositions économiques "irréalistes".

Il y a deux jours, c'était le "Wall Street journal", qui avait ouvert le feu sur les dérives de "Nicolas Le Pen" qui joue sur "de vilaines pensées, non seulement parce qu'elles jouent sur de vilains sentiments, mais aussi parce qu'elles reposent sur de l'incompétence en matière économique ".

.

Partager cet article

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Présidentielles 2012
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande