Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 15:00

chrono et calendrier 

Selon un sondage du 4 décembre, 77% des sympathisants PS souhaitent une désignation du candidat socialiste avant l'été.

Ils sont 62% à penser que DSK sera candidat. Quand on sait qu'une accélération du calendrier ne favorise pas particulièrement le sien, de calendrier (son mandat au FMI), je suis assez dubitatif quand à la cohérence de ces résultats . Mystère du sondage, mystère du sondé !

 

[SONDAGE] 58% des Français pensent que DSK sera candidat

Source : NOUVELOBS.COM  -  le 9 décembre 2010

 

62% des sondés, et même 77% des sympathisants PS, souhaitent une désignation du candidat socialiste avant l'été.

La candidature de Dominique Strauss-Kahn à la primaire du Parti socialiste ne fait guère de doute pour 58% des Français. C'est le principal enseignement du sondage exclusif LH2 pour Le Nouvel Observateur, en kiosque jeudi 9 décembre, dans le cadre d'un dossier de l'hebdomadaire sur la stratégie de l'actuel directeur du FMI. 27% des sondés pensent en revanche que DSK ne sollicitera pas l'investiture du PS pour la présidentielle de 2012, tandis que 15% ne se prononcent pas. 

L'hypothèse d'une candidature Strauss-Kahn est plus répandue encore au sein des sympathisants de la gauche (62%) et du PS (67%). Elle est aussi majoritaire chez les sympathisants de la droite (54%). Ainsi, pour les Français, il faudra compter sur la présence de DSK dans le paysage des primaires.

Cette présence "ne fait pas de doutes au sein des classes moyennes supérieures, des actifs", souligne Erwan Lestrohan, de LH2. "Plus que les retraités (52%) et les ouvriers (53%), ce sont les cadres (64%) et les employés (66%) qui savent devoir compter avec la présence de Dominique Strauss-Kahn" à la primaire. 

Pour une accélération des primaires

L'opinion publique est plus tranchée encore sur le calendrier du PS. 62% des personnes interrogées par LH2 souhaitent une accélération du tempo de la primaire socialiste, alors que cinq personnes ne sont déjà portées candidates, dont Ségolène Royal. Dans le détail, 29% préférerait une désignation "dès maintenant" et 33% "avant l'été 2011". A l'inverse, 25% des sondés se prononcent pour une désignation du candidat "à l'automne 2011", comme le prévoit le PS. 13% ne se prononcent pas.

Les sympathisants socialistes sont les plus demandeurs d'une accélération. Ils sont 77% à demander une désignation avant l'été, donc 36% "dès maintenant". Un bureau national du PS doit se réunir en janvier pour arrêter le calendrier définitif.

"En exprimant nettement leur volonté de voir la désignation du candidat socialiste avancée alors même qu'ils considèrent acquise la présence de Dominique Strauss-Kahn, les Français et, plus significativement, les sympathisants du PS, font passer la réussite de la campagne avant les contraintes du président du FMI", commente Erwan Lestrohan.

"Ceci est aussi signe que les sympathisants de la gauche ne semblent pas craindre un épuisement lié à une désignation précoce et se prononcent donc clairement pour un vote rapide qui supposerait une révision du calendrier. Dans ce cadre et alors qu'il est le favori des sondages, Dominique Strauss-Kahn va probablement devoir montrer sa capacité à faire des sacrifices s'il veut répondre aux attentes d'une campagne longue (...) et prendre le temps de fédérer plutôt que de proposer un débat réduit à 6 mois."

 

- Sondage réalisé par téléphone les 3 et 4 décembre sur un échantillon représentatif de la population française de 957 personnes.

Partager cet article

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Présidentielles 2012
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande