Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 12:00
thibaut, chérèque, BVC
Sommet lundi à l'Elysée avec les syndicats
consacré notamment aux retraites

Source : AFP  -  le 14 février 2010

La semaine sociale sera dominée par le sommet de lundi à l'Elysée consacré notamment à la réforme des retraites, et la réaction des syndicats, déjà très remontés sur le thème de l'emploi, illustrée mercredi par une grève dans les raffineries de Total.


Syndicats et patronat se retrouveront lundi matin autour de Nicolas Sarkozy pour définir les sujets sur lesquels le gouvernement entend inviter les partenaires sociaux à engager des discussions.

Refusant toute "précipitation" pour les retraites et réaffirmant que "la crise n'est pas finie", les syndicats veulent que soient abordées de front les questions de l'emploi et du pouvoir d'achat.

Sur le dossier des chômeurs en fin de droit, qui pourraient atteindre un million cette année, ils veulent élargir les aides et assouplir l'accès à l'Allocation de solidarité spécifique (ASS).

Avec le patronat, ils ont échoué vendredi à établir des propositions communes, certains syndicats s'interrogeant sur une éventuelle pression de l'Elysée.

La question des retraites surtout est très attendue, tant la tension a monté après des "fuites" dans la presse sur la volonté prêtée au chef de l'Etat de boucler la réforme par une loi au Parlement dès juillet.

Dans un communiqué commun lundi dernier, six organisations syndicales (CGT, CFDT, CFE-CGC, CFDT, FSU, Unsa et Solidaires) ont averti qu'elles refuseraient une "mascarade de concertation".

Si M. Sarkozy entretient le flou, "c'est qu'on nous prépare un mauvais coup avec une procédure expresse" et dans ce cas, il est probable que les syndicats sortent "avec une date de mobilisation commune" de la réunion qu'ils tiendront lundi soir, a déclaré à l'AFP le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault.

Du côté de la fonction publique, où une prochaine mobilisation n'est pas non plus à exclure, les sept principales fédérations se réuniront mardi pour arrêter une stratégie commune face au projet de décret contesté sur la mobilité.

Dans le privé, les salariés de Total occuperont le devant de la scène. Ceux de la raffinerie de Dunkerque, en grève depuis un mois contre sa fermeture inéluctable selon eux, comptent "occuper les lieux" à partir de mardi, en l'absence de réponse de la direction à leur ultimatum pour un redémarrage de l'usine.

Les négociations sur l'avenir de cette raffinerie, dont Total a reporté d'ici à l'été la fermeture probable, pourraient reprendre fin mars.

En solidarité, une intersyndicale CGT-CFDT-Sud-FO appelle les salariés de l'ensemble des raffineries françaises du groupe pétrolier à une grève reconductible à partir de mercredi.


Concernant Ikea, une réunion syndicats-direction est prévue lundi après une semaine mouvementée qui a eu pour point d'orgue une grève nationale assez suivie samedi.

Mardi, la CGT de Sanofi-Aventis organise un rassemblement à Paris pour demander "d'autres choix plus sociaux", à l'occasion d'une réunion de la direction du laboratoire pharmaceutique avec des élus politiques locaux.

En outre, de mercredi à vendredi se tiendra à Reims le congrès de la CFE-CGC, dont l'actuel président, Bernard van Craeynest, sera le seul candidat à sa succession.

[ Ca devrait mieux se passer qu'un précédent congrès ... de Reims, en novembre 2008 ! ]

 

Mardi, la secrétaire d'Etat à la Famille Nadine Morano lancera les Etats généraux de l'enfance avec les associations de la protection de l?enfance, les conseils généraux et des professionnels.

Au ministère de l'Environnement, les agents chargés de protéger la faune, les cours d'eau et les parcs nationaux illustreront de manière originale leur colère en déposant mardi leurs armes de service devant les préfectures pour réclamer une hausse salariale.


Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande