Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 11:00
sarko - solidarité et toutes espèces de vulgarités
A l'issue du sommet social du 15 février, cinq organisations syndicales (CGT, CFDT, FSU, Solidaires et UNSA) avaient annoncé une journée d'action interprofessionnelle pour le 23 mars.
Le mouvement intervient après un échec cuisant du gouvernement au scrutin régional, sanctionné sur sa politique de casse sociale, et son manque de réponses satisfaisantes sur
l'emploi et le pouvoir d'achat ...

Journée de mobilisation interprofessionnelle mardi 23 mars
Source : LEMONDE.FR  -  le 22 mars 2010


Plusieurs organisations syndicales appellent à une journée de mobilisation interprofessionnelle mardi 23 mars. Au plan national, cinq centrales syndicales (CGT, CFDT, FSU, Solidaires et UNSA) ont appelé salariés du privé et fonctionnaires à la grève pour réclamer "des réponses concrètes" sur l'emploi, le pouvoir d'achat, les retraites et les conditions de travail.
Force ouvrière appelle séparément les salariés à défiler et à faire grève, mais autour d'un seul mot d'ordre : les retraites. C'est la première journée d'action de ce type depuis celle du 7 octobre 2009, qui avait peu mobilisé, malgré l'appel de sept syndicats.

Education

Les principaux syndicats d'enseignants (appartenant à la FSU, l'UNSA-Education, la CFDT, la CGT et SUD) appellent à la grève, un arrêt de travail qui touchera écoles, collèges, lycées (y compris de l'enseignement privé) et établissements d'enseignement supérieur et de recherche.

52 % des enseignants des écoles maternelles et élémentaires seront en grève, mardi 23 mars, a annoncé dimanche le Snuipp-FSU, principal syndicat du primaire, à partir de premières estimations établies dans un département sur deux. Selon son secrétaire général, Gilles Moindrot, les premières indications montrent que la mobilisation sera particulièrement forte dans les départements de l'Aisne, des Bouches-du-Rhône, des Pyrénées-Atlantiques et à Paris. Ces estimations reposent sur la base des déclarations préalables de grève, rendues obligatoires par la loi sur le service minimum d'accueil.

Transports

La RATP prévoit, pour mardi 23 mars, un trafic "légèrement perturbé" pour le métro et le RER A (zone RATP), et "perturbé" pour le RER B (zone RATP), a annoncé dimanche la régie parisienne. Le trafic sera par ailleurs "quasi normal" pour les bus et tramways.

La RATP met un numéro vert à la disposition des voyageurs : 0 800 15 11 11.

Les perturbations devraient être plus importantes à la SNCF, qui prévoit un trafic assuré en moyenne à 65 % pour ses trains à grande vitesse, de 35 à 75 % pour les TER, à 50 % pour les Transiliens, et de 50 à 60 % pour les Corails. Les perturbations doivent commencer lundi à 20 heures. Pour les TGV internationaux (Eurostar, Thalys, Lyria, Aleo), le trafic sera normal. La circulation ne redeviendra normale pour l'ensemble des trains que mercredi à 8 heures, précise la SNCF.


Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande