Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 14:00

 

logo FH 2012 

Source : francoishollande.fr  -  le 11 mars 2012 

 

Alain ROUSSET, Responsable du pôle Production,

industrie, agriculture et pêche 

 

Meeting de Villepinte :

une vision industrielle et commerciale étriquée,

dangereuse et sans perspective

 

En réponse aux 750.000 suppressions d'emplois industriels  en 10 ans, à une croissance en berne et à un déficit commercial qui a atteint le record historique de 75 Mds d'euros, le candidat sortant n'a apporté aucune réponse de fond et s'en est pris à l'Europe.

Il n'a ainsi strictement rien proposé de concret, pour aider nos PME à croître, pour relancer nos exportations, pour appuyer l'innovation, pour éviter les fermetures d'usines. Le terme d'entreprise a à peine été prononcé dans ce long discours incantatoire et vide. Seule idée avancée : des règles de circulation des personnes et de protection des marchés contraires aux principes de base de l'UE.

Le candidat sortant flatte la tentation de la fermeture nationaliste à laquelle l’Europe a renoncé depuis cinquante ans. Il promeut une politique antieuropéenne que même les gouvernements les plus europhobes de l’Union européenne n’ont jamais osé  pratiquer. Nos partenaires n’accepteront jamais d’être soumis à un chantage qui nie la négociation et le respect mutuel des peuples européens.


La France doit agir, y compris à Bruxelles, pour faire avancer l’harmonisation fiscale et sociale, dont les failles pèsent sur nos emplois et nos agriculteurs. Elle doit aussi donner l’exemple, au lieu de laisser partir la fabrication de la carte Vitale des assurés sociaux en Inde et la production des chaussures de ses soldats en Autriche.

 

Pour sa part, François Hollande propose l’introduction d’un Small Business Act européen. Il demande l’aménagement des règles de la commande publique afin d’améliorer la participation des PME. Il exige l’amélioration de la réciprocité des échanges commerciaux avec les partenaires commerciaux hors de l’UE par l’introduction de critères sociaux et écologiques. En matière économique, c’est l’Europe qui doit être un rempart contre une mondialisation dérégulée.

François Hollande la renforcera donc, afin de la rendre plus protectrice et plus juste, sans tourner le dos à ce qui constitue l'une des plus nobles réalisations politiques et économiques de la France contemporaine.

.

Partager cet article

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Présidentielles 2012
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande