Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

9 février 2010 2 09 /02 /février /2010 10:00

Le 4 février, fustigeant la présence de centristes sur la liste de Ségolène Royal, Dominique Bussereau avait cru bon de jouer le petit malin : "Oui enfin, elle rassemble des harkis, hein, si vous me permettez l'expression, des gens qui vont un peu dans cette affaire parce qu'ils n'ont pas d'autres moyens d'être élus".

Le très délicat ministre Busserau aurait quand même dû avoir une pensée attristée envers ses petits copains qui, sous l'appellation Nouveau Centre, se sont ralliés à Sarkozy et à la majorité UMP !!!

Quelle bourde, hein ? En langage TSS (Tout Sauf Ségolène), bien maîtrisé par ses "camarades" socialistes, on parle de bourditude.
Mais quel que soit le vocable, et quelle que soit la sincérité des excuses présentées ensuite aux harkis, encore une belle connerie !

la sorcière au balai

Si vous voulez votre dose quotidienne d'inepties, vous pouvez vous délecter de la profondeur de certains commentaires sur l'article du Nouvelobs : l'association est pilotée par la sorcière... la sorcière va en faire baver à ces harkis centristes... et un petit couplet méprisant sur Heuliez, pour finir ! Affligeant, non ?
 



Une association exige la démission de Bussereau
Source : NOUVELOBS.COM  -  le 7 février 2010

L'association Générations Mémoire Harkis a demandé dimanche 7 février la démission du secrétaire d'Etat aux Transports, Dominique Bussereau, après un dérapage verbal sur les Harkis, "pour sauver l'honneur du gouvernement".
"La jurisprudence Georges Frêche l'invite à la démission pour sauver l'honneur du Gouvernement", affirme cette association dans un communiqué, en précisant qu'une délégation se rendra mercredi à Matignon à 15h pour déposer cette demande de démission du secrétaire d'Etat aux Transports.

"Ignobles insultes à l'Histoire"

Interrogé jeudi par Europe 1 sur la présence de centristes sur la liste de la socialiste Ségolène Royal, Dominique Bussereau avait répliqué: "Oui enfin, elle rassemble des harkis, hein, si vous me permettez l'expression, des gens qui vont un peu dans cette affaire parce qu'ils n'ont pas d'autres moyens d'être élus".

Peu après, le secrétaire d'Etat avait présenté ses excuses dans un communiqué, affirmant qu'à "aucun moment" il n'avait "voulu mettre en doute l'honneur des harkis et leur fidélité à la France et aux valeurs de la République, qui les ont conduits à s'engager avec courage pour elle".
"A présent, Générations Mémoire Harkis prend acte des excuses formulées par (M. Bussereau) pour ces ignobles insultes à l'Histoire, mais se réserve tous les droits de poursuite y compris judiciaires afin que de telles attaques ou allusions attentatoires ne se reproduisent plus", conclut l'association.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande