Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 15:00

la-DCRI-cherche-les-sources.jpg   

Affaire Woerth : Le Monde accuse

le "cabinet noir" de l'Elysée

Source : Rue89.com  -  le 13 septembre 2010

 

Le Monde dénonce l'utilisation "irrégulière" de la DCRI par la présidence pour identifier l'une de ses sources.

Le Monde va déposer plainte contre X pour violation du secret des sources d'un de ses journalistes, après la révélation d'une enquête menée par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) dans l'affaire Bettencourt-Woerth. Dans son éditorial, le quotidien qualifie la DCRI de « cabinet noir » qu'utilise l'Elysée pour « s'affranchir des règles de la simple justice ».

En fin de semaine dernière, Le Nouvel Observateur se demandait si Le Monde avait été « écouté » dans le cadre de l'affaire Bettencourt-Woerth, après la révélation de la mutation express à Cayenne du conseiller pénal de la garde des Sceaux, David Sénat, officialisée il y a dix jours.

Selon l'hebdomadaire, cette mutation fait suite à une enquête de la DCRI menée pour identifier les sources du journaliste du Monde Gérard Davet, auteur d'un article publié dans le journal des 18 et 19 juillet sous le titre « Patrice de Maistre met en difficulté le couple Woerth ».

 

L'Elysée directement visé par Le Monde

Le Monde y révélait le contenu de l'audition du conseiller de Liliane Bettencourt, qui montrait clairement l'ampleur du conflit d'intérêts. « D'après des procès-verbaux d'audition auxquels Le Monde a eu accès, la Brigade financière traque bien le trafic d'influence et oriente ses investigations en direction du couple Woerth », commençait l'article.

Dans son édition de ce lundi après-midi, le journal publie un long article signé de la directrice de la rédaction, Sylvie Kauffmann, et intitulé « L'Elysée a utilisé le contre-espionnage pour identifier une source du “Monde” ».

On y apprend que la publication de l'article de Gérard Davet « a, selon des sources proches du dossier, particulièrement irrité l'Elysée », qui a donné l'ordre à la Direction générale de la police nationale de « mettre fin aux fuites » :

"Les services de la DCRI, c'est-à-dire du contre-espionnage français, ont été mis à contribution hors procédure judiciaire […]. Ils ont d'abord cherché à cerner le profil de la source potentielle.

Parmi les personnes qui pouvaient avoir accès aux procès-verbaux des auditions, ils se sont arrêtés sur un haut fonctionnaire. Le téléphone administratif de ce dernier a fait l'objet de discrètes expertises techniques.

Les identités des personnes ayant contacté ce membre de l'appareil d'Etat ont été remises à la DCRI par un opérateur téléphonique, sous forme d'un listing. C'est à cette occasion que le nom de Gérard Davet, journaliste au Monde, est apparu."

Le fonctionnaire en question, le magistrat David Sénat, a été brusquement muté à Cayenne « à sa demande », selon la Place Vendôme.

 

La suite sur Rue89

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande