Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 13:00

 

Face à la violence de la campagne UMP et de son champion, faut-il répondre sur la même tonalité ? Les avis seront partagés, mais le résident actuel de l'Elysée a tellement pratiqué la tromperie et la démagogie pendant ces cinq années qu'il faut bien avoir conscience qu'il est prêt à utiliser tous les moyens pour garder le pouvoir, et à passer la sur-multipliée ! Najat BELKACEM attaque, et ça n'est pas fait pour me déplaire : 

 

Communiqué de Najat BELKACEM

porte-parole de François HOLLANDE  -  le 26 février 2012

 

Terrorisme médiatique et grand-banditisme intellectuel :

les deux mamelles de la campagne UMP

 

Nicolas Sarkozy l’a compris, il ne gagnera pas l’élection présidentielle à la loyale: son bilan est indéfendable, sa personne est rejetée, il n’a pas de projet et son camp est miné par la division entre ceux qui courent après le Front National et ceux qui pleurent la disparition de la bonne vieille UDF. L’UMP n’existe plus que par la peur panique de perdre le pouvoir.

 

Une seule stratégie de campagne s’impose : mentir et tricher. Le vrai modèle de Nicolas sarkozy n’est pas Angela Merkel, mais un mélange de Silvio Berlusconi et de Vladimir Poutine, avec le vide idéologique de l’un et la brutalité des méthodes de l’autre.

un pinocchio 

Promettre aux Français salariés modestes 1000 euros de plus sur leur feuille de paie en direct au journal de 20h n’est rien d’autre qu’un abus de confiance, de la vente forcée, une escroquerie.

 

Le Nicolas Sarkozy qu’on cherche à vendre aux Français est un faux, une contrefaçon, un produit de contrebande imaginé par des cerveaux d’extrême-droite et revendu par des valets sans morale comme Xavier Bertrand (*), qui ne prennent même plus la peine de justifier l’injustifiable en préférant insulter l’adversaire.

 

Nicolas Sarkozy a gouverné en bande à part, il fait campagne en bande organisée. Tout un programme, en effet. 


(*) Edifiant : Bertrand ferait pression pour décaler les licenciements

.

Partager cet article

Repost 0
Published by CORDIEZ Daniel - dans Présidentielles 2012
commenter cet article

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande