Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 10:00

L'ancien ministre Jack Lang s'est dit "atterré" par l'attitude de Ségolène Royal, qui jette sur le parti socialiste "une certaine forme de discrédit".

Il parle en expert, le Djak, il s'y connaît en discrédit. Il en a pratiqué toutes les formes dans son mandat de député, si infidèle à son groupe parlementaire, et si zélateur de Son Altesse Sarko. Quand le rejoindra t-il, quand serrera t-il la paluche de Besson, de Kouchner et compagnie ?
  

 

Lang "atterré" par l'attitude de Ségolène Royal
Source : LIBERATION.FR  -  le 16 novembre 2009

Le député socialiste Jack Lang a fustigé dimanche l’attitude de Ségolène Royal ce week-end à Dijon estimant "qu’elle avait jeté une certaine forme de discrédit" sur le parti socialiste.

"Cela fait un drôle d’effet quand vous revenez d’Asie (mission en Corée du Nord pour Nicolas Sarkozy, ndlr). Arrivé en France et à Paris et découvrir ce spectacle, on se pince, "est-ce vraiment vrai que l’ancienne candidate à l’élection présidentielle a organisé tout ce tintamarre?"», a expliqué M. Lang, invité du rendez-vous TV5Monde/RFI/Le Monde.

 

[ Pas un mot sur Peillon, qui nous a fait une scène d'enfant gâté !!! ]


"Est-ce vraiment vrai qu’à une réunion sur ce sujet très important qu’est l’éducation, on ait ainsi introduit le trouble", s’est interrogé l’ancien ministre de l’Education, pour qui "«la passion personnelle du pouvoir et des médias ne doit pas aller jusqu’à créer ce désordre".

"Autant j’approuve à 100% l’initiative de Ségolène Royal, présidente de Poitou-Charentes, de prendre une initiative en faveur de la contraception (…) autant je suis atterré par l’attitude qui a été la sienne au cours de ce week-end et qui jette sur le parti socialiste une certaine forme de discrédit", a-t-il déploré.

Interrogé sur le jugement de Vincent Peillon, qui a estimé dimanche que Mme Royal "ne pourra pas faire gagner la gauche en 2012", M. Lang a fait remarquer cruellement que la candidate socialiste en 2007 "ne l’avait pas fait gagner la dernière fois".

[ Non, et Jospin non plus les 2 précédentes fois !!! ]

"C’était une élection pourtant où nous avions quelques chances de l’emporter.

[ Ouais ... surtout qu'elle avait tout le PS avec elle !   .... euuuhh !!! ]
Cette fois-ci, nous verrons bien, la question n’est pas ouverte", a-t-il éludé en demandant à ses amis socialistes de se concentrer "sur les questions de fond".
"Quelle politique de l’éducation? C’est ce dont ils voulaient parler ce week-end et ils ont été empêchés de le faire. Quelle politique d’amélioration de la démocratie, quelle politique pour la jeunesse, pour l’Europe? Voilà de vrais sujets qui sont occultés par des confrontations de personnes", a déploré l’ancien ministre.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande