Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 09:00

Il aura tout essayé. Le voici maintenant le porte-parole de ... DSK !!!
C'est la conclusion qui me semble évidente, à la lecture de ses positions exprimées la semaine dernière.

Je relève dans ces déclarations, portant sur l'échéance 2012, qu'il a bien évité de citer Ségolène ROYAL. Mais je constate qu'il cite plusieurs fois DSK.

C'est sans doute sa façon à lui de prolonger son engagement de 2007 et 2008, mais je doute que ce soit celle de tous les militants qui ont choisi la motion E l'année dernière, et encore moins ceux qui soutiennent la démarche de Ségolène ROYAL.


Peillon : DSK est une chance pour le PS
Source : lesindiscrets.com  -  le 8 novembre 2009

L'eurodéputé PS Vincent Peillon a mis en garde dimanche contre un "jeu de massacre" qui consisterait à mettre en concurrence les présidentiables socialistes, tout en estimant que Dominique Strauss-Kahn était "une chance" pour le PS, comme d'autres pouvaient l'être. "Je ne partage plus du tout l'analyse qui considère que ce qui est amusant, c'est d'organiser la concurrence à gauche", a affirmé sur Radio J M. Peillon qui organise samedi à Dijon des "rencontres" allant des communistes au MoDem.

Au sujet de ses propres ambitions, l'eurodéputé, qui dirige le premier courant du PS, répond: "je ne me suis jamais présenté" à la direction du parti et "j'ai déclaré que je ne serai pas candidat aux primaires". "Le lendemain matin des régionales, il y a l'ouverture de la campagne présidentielle". Il y aura côte socialiste "une quinzaine de candidats, ça animera la galerie pendant un an, mais ne résoudra pas le problème de la France, ni des socialistes", dit-il.

Toutes les personnalités comme Dominique Strauss-Kahn, Martine Aubry, Bertrand Delanoë, et "la génération plus jeune", doivent "se mettre autour d'une table, travailler ensemble" pour présenter un projet "cohérent". "Il faut arrêter que ce soit le jeu de massacre" et ne "pas se laisser entraîner dans des commentaires" sur les sondages qui ne "peuvent pas décider", prévient-il, alors qu'une enquête CSA donne DSK vainqueur de Nicolas Sarkozy à un second tour présidentiel.

Selon M. Peillon, le patron du FMI "a une intelligence et une connaissance des problèmes économiques internationaux uniques en France". "Pour les socialistes c'est une chance car c'est le seul Français qui pense monde, et nous en avons besoin".

OUAHHH ! QUEL FAN, ET QUELLE CONVERSION !!!

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande