Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 10:00

guillaume-garot-avec-s-gol-ne---Le-Post.jpg
Peillon-France 2 :
"Ségolène Royal pense que les Français
sauront en tirer les conclusions".

Source : Le Post.fr  -  le 15 janvier 2010


Sur Le Post, Guillaume Garot revient sur "cette polémique entre France 2 et Peillon." Une autre proche de Royal se montre un peu plus critique.

Que pensent les membres du Parti socialiste, et plus particulièrement le camp de Ségolène Royal, du coup d'éclat de Vincent Peillon, qui a refusé de participer jeudi soir à l'émission "A vous de juger" sur France 2 et a même exigé la démission d'Arlette Chabot ?
Contacté par Le Post, le porte-parole de Ségolène Royal, Guillaume Garot, indique qu'il ne souhaite "pas faire de commentaires".

Avant d'expliquer: "Je ne souhaite pas en rajouter dans une polémique entre France 2, Vincent Peillon, Eric Besson et Marine Le Pen."
dominique-bertinotti.jpg
Contactée par Le Post, Dominique Bertinotti, maire PS du 4e arrondissement de Paris et très proche de Ségolène Royal, se montre - entre les lignes - un peu plus critique.
Si elle assure également "ne pas vouloir rentrer dans une polémique concernant Vincent Peillon", Dominique Bertinotti indique que c'est pour "ne pas rentrer dans une polémique d'un niveau médiocre". "Pourquoi commenter des histoires de posture ? ", demande-t-elle.

Et quand on lui fait remarquer qu'il y a un mois, aux lendemains du clash entre Ségolène Royal et Vincent Peillon, ce dernier avait accusé l'ex-candidate à la présidentielle de faire des "coups médiatiques et de tomber dans la peoplisation", alors qu'aujourd'hui, il reconnaît que son absence sur France 2 était destinée à produire "un incident" pour "que ça fasse un peu scandale", Dominique Bertinotti répond:

"Avec Ségolène Royal, on pense que les Français sont des êtres plein de bons sens et d'intelligence, qui sauront tirer d'eux-même les conclusions de cet épisode."

Avant de conclure: "Les faits et les comportements parlent d'eux-mêmes..."

Pour rappel: le contexte est tendu entre les partisans de Ségolène Royal et ceux de Vincent Peillon depuis l'épisode de Dijon car les deux responsables socialistes se disputent le leadership du courant "L'Espoir à gauche" au sein du PS.

[ NB : je n'oublie pas, quant à moi, que Vincent Peillon a tenté
une opération de "récupération" du courant, dont il s'est autoproclamé le leader.
Là aussi, un coup raté !!!
]

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande