Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

9 mai 2010 7 09 /05 /mai /2010 16:00

 

Quand Moscovici s'exprime sur les primaires en vue de 2012, et c'est fréquemment, c'est tout à fait dans le style :

"Militants, vous avez voté très majoritairement pour l'organisation de primaires ouvertes ? On va vous expliquer comment vous en passer !"

J'ai beau l'entendre venir avec ses gros sabots, il continue de bien m'agacer !!!

 

Moscovici évoque la "candidature naturelle" de DSK pour 2012

Source : NOUVELOBS.COM  -  le 23 avril 2010

 

"Aujourd'hui, je n'en vois pas d'autre", déclare le député socialiste, qui se montre confiant : "Je vois comment la gauche, si elle ne fait pas son travail, peut perdre cette élection."

 

(Son : RCF - Radio Notre Dame)

Le député PS du Doubs, Pierre Moscovici, a estimé jeudi 22 avril que "si une candidature naturelle se dégageait" chez les socialistes en vue de la présidentielle 2012, ce pourrait être celle de Dominique Strauss-Kahn, président du Fonds monétaire international (FMI). Comme on l'interrogeait lors de l'émission Face aux Chrétiens (RCF, Radio Notre-Dame, La Croix) sur la personnalité la mieux à même d'incarner la nouvelle société qu'il propose dans son rapport sur le "nouveau modèle" du PS pour 2012, Pierre Moscovici répond : "c'est dans la primaire que l'on verra apparaître les personnalités et les tempéraments". "Si une candidature naturelle se dégageait, il ne faudrait pas la contrarier. La candidature de Dominique Strauss-Kahn peut être celle-là, s'il le veut et en fonction des circonstances. Aujourd'hui, je n'en vois pas d'autre", ajoute-t-il.

 

Moscovici candidat ?

"Martine Aubry est en train de faire son travail de premier secrétaire, mais, pour autant, la question de la candidature présidentielle n'est pas réglée", poursuit-il, en rappelant qu'il se déciderait "au début de l'année 2011" sur son éventuelle candidature.

"Il y aura au PS une bataille pour le leadership,  mais ensuite, nous nous rassemblerons", assure-t-il.

Pierre Moscovici ne voit "pas comment Nicolas Sarkozy peut gagner en 2012" car "ses trucs de prestidigitateur n'ont pas résisté à la vérité des faits". "Mais je vois comment la gauche, si elle ne fait pas son travail, peut perdre cette élection", a-t-il dit, estimant qu'"en 2012, l'alternance est possible et même probable". 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande