Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

23 juin 2010 3 23 /06 /juin /2010 09:00

 

Quand Woerth demandait à Royal d' "éclaircir"

ses liens financiers avec Bergé...

Source : La rédaction du Post  -  le 22 juin 2010 

 

Alors que l'actuel ministre du Travail se retrouve aujourd'hui fragilisé par des soupçons de conflit d'intérêts pesant sur son couple dans l'affaire Bettencourt, l'entourage de Ségolène Royal ironise, en rappelant les propos tenus par Eric Woerth, en janvier 2009, quand il était ministre du Budget. L'histoire semble se répéter puisqu'à l'époque, le député PS Arnaud Montebourg était déjà monté au créneau contre Eric Woerth...

1. Quand Woerth demandait à Royal d'"éclaircir" ses liens financiers avec Bergé 

Souvenez-vous: en janvier 2009, Eric Woerth avait demandé à Ségolène Royal "d'éclaircir" ses liens financiers avec Pierre Bergé. L'homme d'affaires ayant revendiqué à cette époque dans le JDD l'aide matérielle qu'il apportait à l'ex-candidate à la présidentielle. Pierre Bergé avait notamment expliqué "mettre à la disposition" de la socialiste des locaux, situés boulevard Raspail, à Paris, ajoutant: "Je ne sais pas exactement combien cela me coûte..."

Du coup, Eric Woerth, alors ministre du Budget, avait déclaré à
Radio J: "Pierre Bergé peut aider qui il le souhaite mais ça pose la question du rapport entre l'argent et la politique finalement (...) Ségolène Royal s'est beaucoup émue de ce rapport entre l'argent et la politique donc il faudra aussi qu'elle éclaircisse tout cela bien évidemment (...) comment elle fonctionne sur le plan financier (...) Le tout, c'est de respecter la loi". Eric Woerth avait insisté en lâchant: "Si Désirs d'avenir est un parti politique, les aides des particuliers sont plafonnées à exactement 7.500 euros par an, c'est la loi".

Les interrogations d'Eric Woerth étaient restées sans suite car comme il est mentionné sur son site, l'association Désirs d'avenir
"est placée depuis le mois de mars 2006 sous le régime de la loi du 11 mars 1988 relative à la transparence financière de la vie politique".

2. "Woerth aurait mieux fait de balayer devant sa porte !"

avec Najat

Contactée par Le Post, Najat Belkacem, porte-parole de Ségolène Royal, réagit aujourd'hui avec ironie: "Quand je repense à ses insinuations malveillantes au sujet du financement de Désirs d'avenir il y a quelque temps, il aurait mieux fait de balayer devant sa porte !"

Avant d'expliquer qu'aujourd'hui, "M. Woerth doit évidemment des explications aux Français. Comment se peut il qu'un homme intelligent ne prenne pas la mesure des conflits d'intérêt qui peuvent exister entre ses fonctions de ministre des comptes publics/trésorier de l'UMP et celles de son épouse auprès d'une femme, Mme Bettencourt, qui, de son propre aveu, a fraudé le fisc ?"


"Aujourd'hui, à l'occasion des plaintes pour diffamation déposées ici et là, laissons la justice faire son affaire. Mais au-delà de la légalité de ces pratiques, il ne fait pas de doute qu'elles posent au minimum de graves questions éthiques", conclut Najat Belkacem.
3. Montebourg, déjà offensif...
Interrogé en février 2009 par Le Post dans le Buzz Radio, Arnaud Montebourg s'était élevé contre l'initiative d'Eric Woerth, dénonçant "un mauvais procès fait à Ségolène Royal".

La suite sur :  Le Post

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande