Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 09:00

 

Ca ressemble à du n'importe quoi, ça a le goût de l'embrouille ... et ça en est !!! : 

- il y a eu cet amendement sur une possible réforme systémique de la retraite, à engager en 2013, alors qu'on nous explique que la seule solution est la grande réforme de Sarko /  Fillon / Worth passant actuellement au forceps ... 

marionnette---le-parrain.png

- il y a maintenant la proposition d'une hypothétique négociation sur l'emploi des jeunes et des seniors, mise sur les fonds baptismaux par François Chérèque et Laurence Parisot. On va donc négocier après le vote d'une loi contestée, à juste titre, notamment par rapport à ses faiblesses sur ces deux grandes préoccupations, ce que les syndicats et  la gauche n'ont eu de cesse de relever !


Ah, voilà une négo qu'elle est bonne ! Si elle dure aussi longtemps, et avec les mêmes résultats somptueux que la négociation sur la pénibilité, on est sauvé !!!

Je me suis laissé dire que le MEDEF avait freiné des quatre fers sur ces discussions.

Alors, comme les partenaires sociaux sont revenus bredouilles, le législateur UMP passe par là, et nous concocte une prise en compte du problème ... basé sur un avis médical, un taux d'incapacité.

Et le tour est joué.

A propos de taux d'incapacité, on a un chiffre sur celui de l'équipe gouvernementale ??? 

 

Chérèque réclame une négociation sur l'emploi, Parisot accepte

Source : LePoint.fr  -  le 26 octobre 2010

 

Le leader de la CFDT, François Chérèque, a réclamé lundi une "négociation sur l'emploi des jeunes et des seniors" suite à la réforme des retraites, une proposition acceptée par la présidente du Medef Laurence Parisot, lors de l'émission Mots croisés lundi soir sur France 2.

"La meilleure chose qu'on a à faire, puisque c'est central, c'est qu'on ouvre une négociation entre le patronat et les organisations syndicales sur l'emploi des jeunes, l'emploi des seniors", a déclaré M. Chérèque.

"On ne peut plus y couper, la responsabilité des entreprises est engagée. Le patronat a voulu cette réforme, sa responsabilité est engagée.

Il faut absolument maintenant entrer dans les négociations sur l'emploi des jeunes, l'emploi des seniors, c'est une urgence", a insisté le dirigeant syndical.

"Je voudrais dire à François Chérèque que je suis d'accord", a répondu Mme Parisot, qualifiant cette proposition de "scoop".

"Je suis d'accord pour qu'on ouvre une délibération sociale, pour voir si on peut, sur ces sujets évoqués par François Chérèque commencer à travailler ensemble", a poursuivi la présidente du Medef.

La responsable patronale a ajouté que "ce serait une bonne façon de passer à autre chose", en allusion à la poursuite du mouvement de contestation de la réforme des retraites.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande