Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 07:00

 

Ségolène Royal, invitée du JT de Rhône-Alpes
envoyé par Leila-Agic

 

Royal : "Nous rendrons aux Français la retraite à 60 ans"

Source : lyonmag.com  -  le 27 octobre 2010

 

Invitée de l’université participative du PS à Décines, à l’initiative de sa porte-parole Najat Vallaud-Belkacem et de la fédération du Rhône, Ségolène Royal est revenue en conférence de presse sur la question des retraites. Alors que la loi a été votée mercredi à l’assemblée, elle assure que si les socialistes reviennent au pouvoir en 2012, l’âge de la retraite sera ramené à 60 ans. 

Le rencontre se voulait informelle. C’est pourtant l’ensemble de la presse locale et des antennes nationales qui s’est donnée rendez-vous pour entendre Ségolène Royal. De passage à Décines pour un débat sur le thème  "Egalité réelle, quel pacte pour la jeunesse", la présidente de Poitou-Charente est revenue sur la question de la réforme des retraites.

"Une défaite pour les acquis sociaux, la première depuis la fin de la guerre" pour Royal, qui voit dans cette loi la volonté "de mettre à bas une des réformes symbolique de la gauche."

Mais elle l’assure, cette défaite n’est pas définitive, malgré le vote mercredi par l’assemblée nationale du texte. "Nous rendrons aux Français la possibilité de partir à la retraite à 60 ans, et d’avoir leur taux plein à 65 ans."  La socialiste souhaite gommer le différentiel de deux ans, inscrit dans la loi, en posant sur la table la question "d'une répartition juste entre le revenu du travail et le revenu du capital."  Un cofinancement à l’opposé du point de vue de Gérard Collomb, séduit par un modèle suédois qui instille partiellement la logique de capitalisation dans la question des retraites.

Pour la candidate PS aux Présidentielles de 2007, la problématique de l’âge outrepasse l’enjeu de la pénibilité et justifie un cofinancement préservant cette borne. La retraite à 60 ans, c’est pour Royal "le reflet de la solidarité entre les générations."  Une question qu’elle juge "centrale dans la société française", puisqu’à laisser la place des seniors aux jeunes, on évite ainsi le conflit générationnel de l’emploi.  Des jeunes, leitmotiv de cet échange, et pierres angulaires des propositions formulées par l’opposante socialiste

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande