Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 21:00
 
Rexam Gravelines : le rapport qui interpelle
Source : lavoixdunord.fr  -  le 5 novembre 2009

CONTESTATION

Lors du comité d'entreprise qui a réuni la direction et l'intersyndicale (CGT - FO - CFDT), le rapport de l'expert-comptable a démontré que la fermeture programmée de Rexam (entreprise basée à Gravelines et spécialisée dans la fabrication de cannettes) n'a pas été décidée pour des raisons économiques. 

Les représentants des 138 salariés de l'usine sont désormais persuadés que leur site fermera ses portes début 2010 "dans une logique boursière".

Christian Cantaux, le directeur, invoque pour sa part "une surcapacité structurelle sur le marché français, une baisse conjoncturelle sur le marché européen et une augmentation du prix des matières premières (acier). Nous sommes moins compétitifs."

 

Rexam : l'expert parle de "délocalisation programmée"
Source : lavoixeco.com  -  le 6 novembre 2009

Depuis l'annonce de la fermeture de leur entreprise, fin septembre, les salariés de Rexam (fabricant de canettes en acier) sont sur le pied de guerre. Mercredi, le rapport de l'expert-comptable chargé d'examiner les comptes de l'entreprise est venu apporter un peu d'eau à leur moulin, qu'ils envisagent de faire tourner prochainement devant la justice en contestant le plan de sauvegarde de l'emploi proposé par Rexam.

Ce rapport, présenté lors d'un comité d'entreprise, mercredi, a souligné le caractère plus stratégique qu'économique de la fermeture du site gravelinois, qui pèse 138 emplois. Il évoque même une "délocalisation programmée", les débouchés de l'entreprise à l'exportation ayant été, selon l'expert, progressivement rognés par les autres sites de production du groupe Rexam.

En 2009, le chiffre d'affaires a ainsi diminué de plus de 50 %. Ce qui n'a pas empêché le versement de dividendes aux actionnaires.

"La société est sous perfusion économique du groupe, dont les subventions compensent nos pertes", explique le directeur, Christian Cantaux, qui justifie le plan social par "une surcapacité structurelle du marché français, une surcapacité conjoncturelle du marché européen, et l'augmentation du prix de l'acier". L'usine devrait fermer ses portes en début d'année.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande