Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 17:00

un-ministre-demissionnaire--ca-va.jpg

Sarkozy a largué MAM pour éviter de couler !

par Philippe Allard (DA Paris)  -  le 2 mars 2011

 

Nicolas Sarkozy a décidé de virer sa ministre des affaires étrangères, Michèle Alliot-Marie. Mais qui est responsable des graves dysfonctionnements dans la direction de l’Etat ?

Michèle Alliot-Marie a profité de l’avion d’un industriel lors d’un voyage en Tunisie sans prendre conscience de la compromission que cela entraînait de la part d’un ministre de la République.

Mais qui a donné l’exemple ? Qui s’est fait offrir un séjour sur le yacht privé de l’industriel Vincent Bolloré ? Nicolas Sarkozy, tout nouvellement élu Président de la République, ne voyait pas à l’époque de problème. "Je n’ai pas l’intention de m’excuser" déclarait-il. 

Michèle Alliot-Marie a proposé l’aide des forces françaises de sécurité à un dictateur.

Mais qui a donné l’exemple ? Qui a accepté pas à pas d’oublier les valeurs de notre République pour venir à la table des dictateurs signer des contrats juteux pour le grand capital ? Qui a accepté d’accorder tous les honneurs de notre République au dictateur Kadhafi jusqu’à lui laisser dresser sa tente dans les jardins de l'Hôtel Marigny, résidence officielle des hôtes de l'Etat ?


Michèle Alliot-Marie dans toutes ces affaires avait pris exemple sur bien plus haut. Elle est responsable, mais la responsabilité est bien plus grande pour celui qui a insufflé ces dérives.

La ministre a été le produit d’un système qui a tout simplement oublié le sens de l’Etat pour la valeur du fric. "Travailler plus pour gagner plus !".

Voilà la maxime qui devait se substituer aux valeurs de notre République.

Tout devient possible, même le pire, dans ce monde de l’argent roi.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande