Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mémoire ...

Recherche

Contact

Archives

Intro

1 septembre 2010 3 01 /09 /septembre /2010 09:00

l'insécurité au campus des jeunes UMP 

 

 

La belle unité du parti présidentiel est mise à mal à l'occasion du campus d'été, organisé par les jeunes UMP.

Dissensions autour du climat sécuritaire ...

Un match Copé-Bertrand, difficilement arbitré par Fillon, combat des chefs et petites phrases qui volent bas (ce n'est plus l'apanage du PS !),

Episode savoureux auquel on peut ajouter les velléités de mini-rébellion de Kouchner, Amara ... mais prudence, point trop n'en faut !!!


 

Les petites phrases volent bas à l'UMP

Source : LIBERATION.FR  -  le 31 août 2010

 

La patron des députés UMP Jean-François Copé s'est fait remonter les bretelles pour avoir critiqué le Premier ministre François Fillon et son propre parti ce matin dans un entretien au Parisien.

Dans cet entretien, Copé critique vivement le secrétaire général de l'UMP Xaxier Bertrand: «je regrette que mon parti n’ait pas pris l’initiative d’organiser des universités d’été dignes de ce nom, qui nous auraient permis de répondre au PS qui vient, pendant trois jours, d’étaler sa colère contre nous».

«Notre famille politique doit se montrer capable de créer une dynamique (…) Le parti aujourd’hui n’(y) parvient pas (…) L’UMP souffre cruellement de ne pas suffisamment entendre les députés qui viennent du terrain et ont des choses à dire», ajoute-t-il.

Le secrétaire général de l’UMP Xavier Bertrand lui a répondu mardi que «dans (son) camp plus qu’ailleurs, on n’aime pas les diviseurs, on n’aime pas les snipers».

«Je vais juste vous dire une chose avec Jean-François Copé, pour polémiquer il faut être deux», a déclaré M. Bertrand à des journalistes à son arrivée au campus d’été de son parti à Marly-Le-Roi. «Je ne serai ni le premier ni le second, c’est aussi simple que ça», a-t-il dit. «Il n’y a pas de dissension» à l’UMP, a-t-il poursuivi, «les députés de l’UMP étaient là hier et ils seront là aujourd’hui».

Comme on lui demandait si M. Copé viendrait au Campus, M. Bertrand a répondu qu’il n’était pas là lundi, pour un séminaire sur la sécurité, «mais seulement je pense qu’il sera là aujourd’hui. Ce serait bien».

Pécresse et "les ambitions personnelles"

Valérie Pécresse (UMP) a elle aussi critiqué Copé mardi  lors de son discours d’ouverture de l’université d’été des jeunes UMP, en mettant en garde ceux dont les «ambitions personnelles (…) font perdre le cap».

«Bien sûr il y a tous ceux qui, quand la tempête fait rage, descendent dans la cale pour y organiser le procès du capitaine», a déclaré la ministre de l’Enseignement supérieur, qui ouvrait la manifestation à Port-Marly (Yvelines), en tant que présidente de la fédération UMP des Yvelines.

«Ils ne sont pas nombreux mais ils parlent fort et quelquefois leurs ambitions personnelles leur font perdre le cap», a ajouté Valérie Pécresse.

«Et bien nous (…) nous serons sur le pont, nous serons à la manoeuvre avec notre capitaine et nous tiendrons le cap», a-t-elle poursuivi, devant les militants.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents

Européennes 2009


...

Ma sélection musicale

Musique à la demande